Accueil Ecologie La Tesla X brûle de la gomme sur un port

La Tesla X brûle de la gomme sur un port

87
1
PARTAGER

La future Tesla Model X a beau avoir pris du retard sur l’agenda initial, elle est belle est bien là. Un vidéaste a pu la surprendre sur un dock en train de faire des tests d’accélération et…des ronds. Le tout dans un joyeux bruit de crissements de pneus.

C’est évidemment difficile vu la distance de la vidéo de se faire une idée très précise du design de la Tesla X de série (d’autant plus sous ce camouflage) mais il devrait être proche des concepts déjà dévoilés. On le sait, les portes dites faucons seront de la partie, ainsi qu’un pavillon plongeant rapidement pour dynamiser le profil.

Tout fois, outre la possibilité de voir évoluer la Tesla X en dynamique, on peut aussi deviner un profil un peu différent du concept. En effet, l’avant semble moins massif (le bas de bouclier par exemple) et les bas de caisse descendant moins. Au moment du freinage, la voiture ne plonge pas outre mesure. On peut aussi voir les rétroviseurs plus conformes à la réglementation que les petites et discrètes caméras.

La Tesla X devrait être présentée à la fin de cette année pour une prise de commandes début 2016.

Illustration : capture d’écran

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Tesla X brûle de la gomme sur un port"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

Contrairement aux véhicules thermiques, cette Tesla X n’a pas une grosse masse posée sur le train avant, ou une grosse masse en porte à faux à l’avant. L’empattement est très long. Avec ses énormes batteries dans le plancher à peine au-dessus de l’axe des roues, le centre de gravité est très bas. La voiture embarque des jantes énormes avec des pneus taille basse. Bref, sauf à adopter des suspensions buggy, sinon, la voiture ne plongera pas beaucoup à chaque freinage. Ce sera un SUV très orienté asphalte bien plat…

wpDiscuz