Accueil Egocentrisme exacerbé La voiture autonome de Google en test

La voiture autonome de Google en test

103
10
PARTAGER

La révolution de la voiture autonome va-t-elle venir de l’ogre de l’internet Google ? En tout cas la nouvelle itération de son prototype va effectuer des tests durant les vacances de fin d’années et essayer d’aller sur les routes début 2015.

Sur la piste d’essai durant les vacances

A première vue, le prototype présenté hier par l’équipe de Google en charge des véhicules autonomes n’a que peu évolué. Mais dans le détail, beaucoup de points sont désormais prêts à prendre le chemin de la production. Les phares sont de vrais phares (contrairement au premier prototype), le bas du bouclier intègre des clignotants et les rétroviseurs sont plus imposants. Sur le toit, la caméra est beaucoup mieux intégrée et à présent « sous cloche ». Pour rappel, la voiture est électrique et surtout destinée au milieu urbain (limite de vitesse basse).

Google annonce que depuis mais différents prototypes ont été développés pour tester notamment toute la partie roulante ainsi que la direction mais également la partie détection et l’algorithme d’autonomie. « Nous allons passer les vacances à faire des tours sur notre piste d’essai et nous espérons vous voir dans les rues de Californie du Nord pour la nouvelle année. Nos conducteurs de ‘secours’ vont continuer de superviser le véhicule encore un peu, utilisant les contrôles manuels de façon temporaire pendant que nous continuons de tester et d’apprendre » annonce l’équipe dans un message sur le réseau social du groupe.

Les véhicules autonomes c’est maintenant

En effet, la législation de Californie impose toujours pour l’instant d’avoir les commandes classiques d’un véhicule ainsi que d’avoir un chauffeur toujours prêt à reprendre la main. Sans doute d’ici quelques mois/années cela ne sera plus requis (Google milite pour) et on verra les premiers véhicules dépourvus de volant. En France La Rochelle a mis en service une ligne de bus électriques sans chauffeur. Ces véhicules de la société française Robosoft ont déjà été expérimentés l’été dernier en Sardaigne et vont connaître d’autres tests un peu partout dans le monde. La deuxième moitié de notre décennie sera autonome ou ne sera pas.

Source : Google, Robosoft, illustration : Google

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "La voiture autonome de Google en test"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
JL
Invité

Les Nord-Coréens en rigolent d’avance! 😉

samuel
Invité

en parcourant les articles on tombe sur la Shelby GT350 Mustang ,Mercedes C63AMG et ensuite ce truc…..no comment

juuhuu
Invité

Ouais et la marmotte…

Encore un truc qui va pourrir comme Mia, vraiment le meilleur des mondes Google…

juuhuu
Invité

Sérieusement @Thibault, tu as vu la gueule du truc ?? Et pis t’as pensé aux taxis, déjà ils gueulent sur Uber, alors la voiture autonome mamamia !!

Non, globalement, à part dérresponsabiliser à outrance encore plus les personnes. Alors oui, toujours, il va y avoir quelques cas justifiés, les vieux etc, mais globalement, je trouve pas que c’est clairement une bonne nouvelle….

François
Invité

J’imagine le résultat au crash-test frontal décalé de l’IIHS…Bonjour la boucherie. 😀

gigi4lm
Invité

Si le système est fiabilisé à 100% (bon, ok, c’est pas demain la veille !) Y’a plus de choc frontal. D’ailleurs, y’a plus de choc du tout. 😉

thom
Invité

Il existe déjà de nombreuses autos tamponneuses électriques dans les fetes foraines.

Google pourrait installer un stand dans Paris, pour que les gens puissent essayer.

zak
Invité

Véhicule idéal pour la maréchaussée…

wpDiscuz