Accueil Droit routier Etude : plus de volant ni d’accélérateur d’ici 2035

Etude : plus de volant ni d’accélérateur d’ici 2035

83
9
PARTAGER

Selon une étude de l’Institut d’Ingénieurs en Electrique et Electronique (IEEE en anglais), d’ici moins de 20 ans, nous ne conduiront plus nos voitures comme nous le faisons actuellement.

Une majorité des véhicules en circulation seront, si on en croit les 200 experts interrogés par l’IEEE, autonomes permettant de se passer de pédales, de volant, de rétroviseurs, etc. Actuellement l’état de l’art en matière de voiture autonome permet à un véhicule classique d’évoluer dans un environnement relativement « simple ». Une autoroute ou un trajet (re)connu au préalable (solution de Google) conviennent parfaitement. Les prototypes actuels évoluent de manière assez fluide mais manquent encore un brin de réactivité pour pouvoir envisager un développement à grande échelle des véhicules autonomes. Google avec sa Google Car anticipe déjà le mouvement puisque sa voiture n’a ni volant ni pédalier.

Toutefois les experts estiment que le coût ou la technologie ne seront pas des barrières. Au contraire, la réticence des gens et les différentes lois des pays du monde seront les plus gros freins. On peut par exemple noter qu’en France, la présence d’un volant est obligatoire même si un autre système de direction type joystick est installé.

Le « programme » des experts est que d’ici 2030, les rétroviseurs, les klaxons, les freinages d’urgence auront disparus, tandis que le volant et l’accélérateur mettront 5 ans de plus à disparaître. Les rétroviseurs seront sans doute les premiers à disparaître vu que la technologie est au point et que plusieurs constructeurs font ce qu’ils peuvent pour imposer l’idée petit à petit.

Reste beaucoup de questions et pour le moment peu de réponse. Si une situation est certaine d’engendrer un accident et que deux options se présentent, toutes les deux mortelles, soit pour l’individu A, soit pour l’individu B. Qui va décider (et comment) de l’option à choisir (en gros, qui va mourir) ? Si un accident implique un véhicule autonome, qui est responsable ? Le propriétaire du véhicule ou le constructeur ? etc.

Et vous, seriez-vous prêt à adopter le véhicule autonome ?

Source : IEEE via autoguide, illustration : Google

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Etude : plus de volant ni d’accélérateur d’ici 2035"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Pas très joyeux tout ça

eric
Invité

On sent bien que les personnes ayant fait l’étude considèrent l’automobile juste comme un objet de consommation lambda qui doit faire un trajet d’un point A ai point B …ou est le plaisir de conduire dans tout ça ?

Chantal. P
Invité

Il doit erta aussi equivalent à tou ceux qui roulent en mazout et avec des moteurs de tondeuses qui avance pas.

juuhuu
Invité

Y a un peu de ça Chantal :)))

Pour le reste, c’est bien le genre d’étude à foutre direct au fond des chiottes… !

Frederic.E
Invité
on va faire de nous des grosses larves assistées (cf Wall-e) , qui en plus surconsommeront du pétrole si on croit une autre étude sur les véhicules autonomes. Les experts dans ce domaine tiennent bien plus des diseurs de bonne aventure technique ou des lecteurs qui auraient abusé de la lecture de la SF des années 50. Rappelons nous qu’en 1960, on nous vendait des voyages dans l’espace, des voitures volantes , des tunnels en verre au dessus des océans, des moteurs façon fusée, des pilules de nourritures …pour l’an 2000… nous sommes en 2014 et ??? Et sans oublier… Lire la suite >>
chataigne
Invité

Bah, 2035, c’est dans 20ans.
Nombre de voitures d’aujourd’hui rouleront encore dans 20ans. Comment fera-t-on pour prêter un véhicule non-autonome avec de bêtes pédales, volants et rétroviseur à un jeune conducteur dans le futur ?

gigi4lm
Invité

Comme aujourd’hui s’il devait lire une carte routière au lieu d’utiliser son GPS.

wizz
Membre

ils n’auront pas le droit tout simplement de conduire ces futures vieilles voitures
c’est comme la loi actuelle
on peut passer son permis avec une voiture ayant une boite automatique. Mais ce détail sera mentionné sur le permis, et son titulaire ne sera pas autorisé à conduire une voiture à boite manuelle (et l’assurance se fera un plaisir de noter ce détail lors d’un accident).

bref, les futurs jeunes ne pourront pas emprunter nos futures vieilles voitures
de toute façon, ils n’auront pas le permis, puisqu’ils pourront acheter des voitures à conduite automatique à gogo

wpDiscuz