Accueil Rallye WRC : Hirvonen tire sa révérence

WRC : Hirvonen tire sa révérence

71
5
PARTAGER

Mikko Hirvonen vient d’annoncer sa retraite du WRC à la fin de la saison 2014. Pour le Finlandais, ces 13 saisons passées au sommet auront sans doute comme un goût d’inachevé, la faute à un certain Sébastien Loeb.

« J’ai tellement d’incroyables souvenirs de ces 13 saisons ! J’ai eu la chance d’atteindre mes rêves de gosse ! J’ai voyagé à travers le monde, rencontré des gens fantastiques, et j’ai adoré chaque rallye et chaque combat que j’ai eu avec des pilotes exceptionnels. J’ai gagné, et j’ai perdu bien sur, mais il est certain que je regarderais ces moments avec un grand sourire jusqu’à la fin de mes jours » déclare Hirvonen.

Hirvonen n’a pas précisé s’il continuera de piloter mais dans un autre championnat : « (…) je veux plus me concentrer sur des choses importantes de ma vie comme mes enfants ou ma famille. Il y a tellement d’autres choses que je n’ai pas encore exploré et je voudrais me donner l’opportunité d’essayer de nouvelles expériences ».

Il est rare que les pilotes, avec la passion de la course dans le sang, restent loin des pistes très longtemps. Une reconversion dans le championnat du monde de rallycross (comme Solberg avant lui) ou autre est tout à fait envisageable. Son retour chez M-Sport n’a pas été des plus transcendant et ses seuls coups d’éclat pour l’instant sont une 2ème place au Portugal et une 3ème en Espagne. Hirvonen a tout de même pour lui l’expérience et la « sagesse » qui le fait souvent figurer 4 ou 5ème. Mais ce n’est plus suffisant pour gagner.

Hirvonen, le Poulidor du WRC ?

Hirvonen a commencé sa carrière au plus haut niveau en 2002 avec une écurie privée. Après 3 manches chaotiques, il fait une saison complète avec une « vieille » Ford mais réussit à marquer ses tout premiers points en WRC. Pilote officiel Subaru en 2004 il ne convainc pas du tout et doit remonter pour 2005 un programme privé avec une « vieille » Ford là encore. De très bons résultats lui ouvrent de nouveau les portes d’une écurie officielle, Ford, avec qui il restera 6 saisons pour le meilleur et le moins bon.

Le meilleur ce sont 2 titres de vice-champions du monde WRC, et 14 victoires. Le moins bon ce sont des occasions manquées comme ce titre 2009 qui lui tendait les bras et qu’il laisse échapper pour 1 petit point face à Loeb. Une simple 2ème place en Espagne au lieu de la 3ème et le titre était pour lui !

Parti pour Citroën en 2012 suite au désengagement officiel de Ford, Hirvonen accroche 2 victoires de plus à son palmarès mais en perd une sur tapis vert. Cette victoire en Italie est la seule qu’il a obtenu sans Ford. Chez Citroën, Ogier n’est plus là mais Loeb lui l’est toujours. Il domine outrageusement son sujet et Hirvonen en est réduit au rôle de 2 nd.

Loeb en semi-retraite, 2013 est l’année d’Hirvonen…enfin presque puisque Ogier et VW arrivent et écrasent tout sur leur passage. Hirvonen n’y arrive plus et repart chez M-Sport pour cette dernière saison, là encore sans réel éclat. 4ème du classement provisoire du championnat, Hirvonen va devoir se battre jusqu’au bout avec Ostberg pour ne pas finir à la 5ème position.

Palmarès de Hirvonen en WRC :
162 départs
15 victoires (14 chez Ford, 1 chez Citroën)
28 places de second
68 podiums
259 temps scratch
1 192 points marqués au championnat

Source et illustration : Mikko Hirvonen

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC : Hirvonen tire sa révérence"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Un homme de talent, discret. Le problème est qu’il est tombe en face de Gronholm et Loeb …
Espérons qu’il arrivera a bien se reconvertir !!

Kaizer Sauzée
Invité
Le problème ? Loeb est tombé en face de Mc Rae, Sainz et Gronholm, Ogier est tombé en face de Latvala, etc… La concurrence a toujours été là et çà n’est pas la faute de la concurrence si il n’a pas concrétisé, çà n’est que de la sienne. C’est un très bon pilote, mais au mental trop fragile. Depuis sa grosse sortie en Finlande il n’a plus « le spirit » qui fait gagner, j’oserais dire qu’il a peur, et çà peut se comprendre. Par contre, son acharnement à rester en WRC était moins compréhensible. À mon avis il aurait du prendre… Lire la suite >>
du ribéry dans le texte
Invité
Difficile d’être plus à côté de la plaque que Kaiser En 2009 s’il pert le titre pour moi c’est surtout du au fait que Ford n’a pas donner de consignes pilotes et qu’avec la victoire de Latvalla en Italie Hirvo perd 2 points … Dire que son crash de 2010 lui a fait peur alors que derrière il remporte encore 3 rallyes qu’il finit encore 2ème du championnat en 2011 et 2012 c’est juste LOL En revanche il y a eu ce crash ci http://www.youtube.com/watch?v=dEfRlqRdFZM et un toujours en ds3 lors d’essais du monte carl qui l’avait un peu refroidi… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité

Hirvonen est un pilote réfléchi, c’est la raison pour laquelle avec tte son expérience , il y a longtemps qu’il a supprimé dans son cerveau le grain de folie qu’ont ceux qui sont tout en haut du classement. Bon vent à lui pour la suite . Il le dit lui même : il a eu bcp de chance. Châpeau à lui d’avoir gardé la maîtrise de son destin, remplir mission dans une discipline toujours très dangereuse car rouler à fond au bord des talus, des arbres, des précipices, oui ça reste dangereux comme métier.

Kaizer Sauzée
Invité

Un pilote ( trop ? ) réfléchi qui n’a pas été champion…

wpDiscuz