Accueil Alternatives e-Prix Putrajaya : Sam Bird à tire d’aile

e-Prix Putrajaya : Sam Bird à tire d’aile

78
2
PARTAGER

La Formule E connaissait son deuxième e-Prix ce weekend en Malaisie à Putrajaya. Après une première épreuve intéressante marquée par l’énorme accident Prost/Heidfeld, les monoplaces électriques s’élancent sur un circuit qui est plus intéressant que celui de Pékin.

Le circuit de Putrajaya combine des virages rapides mettant à mal l’équilibre des monoplaces, une épingle à cheveux et une immense ligne droite coupée par une chicane propice aux dépassements. Un « vrai » circuit qui permet de voir le potentiel de cette nouvelle série électrique. Avec les monoplaces relativement proches en performance, il faut ne pas faire d’erreur et exploiter au maximum celles des autres (voir les pousser à la faute).

putrajaya_circuit

 

Nicolas Prost, e-Dams, a réussi à Putrajaya sa seconde pole position consécutive mais suite à son accident avec Heidfeld à Pékin, Prost doit reculer de 10 places. Il laisse donc la première place à Oriol Servia de Dragon Racing, devant Sam Bird de Virgin et Daniel ABT de Audi Motorsport ABT. A noter que l’ancien pilote de F1 Jarno Trulli (Trulli) prend la 4 ème place. « Mon but était de réaliser la pole pour pouvoir partir en 11 ème position et c’est ce que j’ai fait. La pole de Pékin était un peu une surprise mais ici elle tombe bien. Nous verrons comment se déroule la course, avoir le tour le plus rapide serait bien aussi, mais plus que tout je suis vraiment heureux avec le résultat et mes performances » déclarait un Nicolas Prost visiblement confiant à l’issu des qualifications.

A noter que Sébastian Buemi (e-Dams Renault) et Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racgin) ont été pénalisés (d’Ambrosio qui avait fait le 2nd temps, pour utilisation d’énergie excessive) et rejetés à l’arrière du peloton en 19 et 20 ème position.

La course fut pleine de rebondissements. Sur ce circuit, le e-Prix a même eu des airs de GP routier d’IndyCar. En tout cas cela véhicule une bien meilleure image de la Formule E que l’épreuve de Pekin. Au départ, Oriol Servia ne se rate pas et maintient Sam Bird derrière lui. Seul Daniel Abt rate son envol et perd pas mal de places. A l’arrière, Katherine Legge (Amlin Aguri) et Michela Cerruti (Trulli) s’accrochent et laissent des débris partout. La voiture de sécurité (une BMW i8) fait son entrée en piste le temps de tout nettoyer.

post-race_news

La course relancée, les pilotes allaient s’en donner à coeur joie. Buémi et d’Ambrosio remontent du diable Vauvert tandis que Heidfeld s’accroche avec le débutant Matthew Brabham (qui remplace Charles Pic ce weekend). Heidfeld aura d’ailleurs maille à partir avec le coéquipier de Brabham chez Andretti, Franck Montagny. Dans la manoeuvre, Heidfeld finit dans les pneus (moins impressionnant qu’à Pékin néanmoins). Heidfeld sera par la suite exclu de la course sur tapis vert pour un pit stop non conforme, Montagny écopera d’une pénalité (drive-through), ainsi que Legge et Trulli.

La Venturi de Heidfeld dans les pneus provoque la sortie de la voiture de sécurité une nouvelle fois. Daniel Abt tente un pari et anticipe le changement de monoplace. Pari manqué car une trop longue deuxième partie le fera reculer petit à petit dans la hiérarchie. Au contraire de Buémi qui remonte dans les premiers. Prost aussi réussit une belle course et se trouve bientôt au pied du podium, suivi par d’Ambrosio. Impressionnantes remontées.

JE2_6677

Au final, Sam Bird (Vigin) remporte sa première victoire en Formule E. Il devance Luca di Grassi (ABT) et Buémi (e-Dams Renault). Buémi est donc passé de la 19 à la 3 ème place ! Nicols Prost, coéquipier de Buémi chez e-Dams Renault, finit 4 ème devant d’Ambrosio (Dragon Racing) qui lui est passé de la 20 ème à la 5 ème place.

Avec sa 2ème place, di Grassi conserve la tête du championnat devant Sam Bird qui profite de sa victoire pour passer Montagny toujours 3ème mais ex-aequo avec Chandhock, d’Ambrosio et Prost. Le prochain e-Prix aura lieu le 13 décembre à Punta del Este en Uruguay. Là encore un circuit très intéressant attend les pilotes de la Formule E.

Putrajaya_pilotes Putrajaya_const

Source et illustration : Formule E

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "e-Prix Putrajaya : Sam Bird à tire d’aile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Pour une fois qu’audi est pas en tête en endurance, il trouve le moyen de l’être ailleurs^^

automania
Invité

Une course intéressante et animée (a revoir en intégralité sur Youtube. Taper « Formula E 2014. Round 2. Putrajaya. Race ») qui laisse augurer d’un championnat ouvert et palpitant. Certes la vitesse de pointe semble faible comparée aux F1 mais l’absence de son permet d’apprécier le crissement des pneus et la similarité des montures offre de nombreux « manos a manos » à l’ancienne. Au final une discipline agréable à regarder. On se dit même que dans quelques saisons, quand les batteries auront progressées et que la vitesse sera supérieure la formule E pourrait bien incarner l’avenir de la monoplace.

wpDiscuz