Accueil Dodge Rêvons un p(n)eu : Dodge Charger Hellcat Rampage

Rêvons un p(n)eu : Dodge Charger Hellcat Rampage

382
7
PARTAGER

Dodge vient à peine de dévoiler sa bestiale Charger Hellcat que nous nous amusons à imaginer une variante break, hommage historique aux anciennes Dodge Rampage de 1982.

Evidemment comme tout pick up sur base de berline qui se respecte, il est « découpé à la tronçonneuse » au niveau des portières avant. Oust la banquette arrière, tout devient une benne en bonne et due forme et la carrosserie efface cette portière arrière hérétique de la Charger moderne.

Coté mécanique, la caisse est rabaissée au maximum et le moteur, un peu anémique avec ses 700 chevaux « seulement », est réveillé par une petite préparation. Le V8 6,2 l voit son entrée d’air agrandie pour que les deux turbos gavent le moteur Hellcat de pâtée. Le gros chat de l’enfer délivre désormais près de 850 chevaux et fait de ce pick up l’un des plus rapide à brûler la gomme.

Charger_Hellcat_Ute2_small

Coté freinage, nul besoin de modifier les gros disques pincés par les étriers Brembo. En revanche les jantes couleur bronze cèdent leur place à des modèles noirs plus sobres. Il ne faudrait pas tomber dans le « m’as-tu-vu » non plus.

Evidemment (et malheureusement) ce Dodge Charger Hellcat Rampage n’est que le fruit d’une imagination frustrée de ne pas voir plus de « Ute » sur nos route.

Illustration : T. Emme/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Rêvons un p(n)eu : Dodge Charger Hellcat Rampage"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Soufyane
Invité

Pooooowwwwww !!

Invité

complètement inutile…mais génial!!!

Frederic Papkoff
Admin

Moi je l’aurai bien vue avec un joli « Shaker », plus dans le ton Muscle Car:

https://www.leblogauto.com/2014/07/capot-shaker-pour-la-gamme-dodge-challenger.html

Mais je prends comme ça quand même…

Jurassix
Invité

Niveau style, c’est plutot reussi, bravo 🙂

Par contre, techniquement (rigidite, transmission de puissance), cela deviendrai une vraie catastrophe, type le F150 lightening…

Jurassix
Invité

Il y a deux problemes en fait :
– la rigidite torsionelle comme vous le dites, qui diminue enormement lors de la perte du pavillon.
– l’adherence du train arriere. Sans poids, ca doit fumer severe a l’acceleration, et passer la puissance en sortie de courbe doit tout simplement etre sportif…

Niveau efficacite, pas terrible quoi, sauf si le but est de faire fumer les pneus 🙂

fumer
Invité

« faire fumer les pneus »
je crois que c le principe des muscle car en partie 🙂

wpDiscuz