Accueil Actualités Entreprise Fiat / Chrysler, la fusion acceptée par les actionnaires

Fiat / Chrysler, la fusion acceptée par les actionnaires

78
0
PARTAGER

L’acte final de la fusion entre Fiat et Chrysler s’est joué à Turin, avec l’approbation de l’opération par l’assemblée générale des actionnaires. Fiat SpA deviendra ainsi Fiat Chrysler Automobiles N.V., société de droit néerlandais, avec son sièges fiscale à Londres.

Amorcé en 2009, le processus de rapprochement entre Fiat et Chrysler prend un nouveau virage avec la fusion complète des deux groupes. Chaque actionnaire recevra une action de la nouvelle structure en échange d’une action de l’ancienne.

Le plan approuvé par plus de 90% des actionnaires de Fiat prévoit une fusion de Fiat SpA avec Fiat Investment N.V. (la filiale qui possède en fait Chrysler). Cette filiale sera renommée Fiat Chrysler Automobiles N.V.. Droit néerlandais, mais sièges fiscale implanté à Londres.

Avec cette opération, Fiat met donc en place une fusion opérationnelle avec l’américain Chrysler (économies d’échelles, partage de plateformes, d’usines…), mais prend également ses distances avec son enracinement profond dans l’économie italienne. L’action devrait être cotée à Wall Street, avec une cotation secondaire à Milan.

Le plan prévoit la conservation de l’administration et des systèmes d’information à Turin. Bureau d’études et usines ne sont pour le moment pas concernés par cette opération de fusion, même si la question pourrait se poser un jour.

L’accord de l’assemblée des actionnaires n’est pas une surprise, puisque la famille Agnelli via le fonds Exor possède 30% du capital. 8% des actionnaires n’ont pas approuvé l’opération, et peuvent exercer leur droit de retrait du capital, avec un prix fixé à 7,727 € par action. Toutefois, le total des droits exercés ne doit pas dépasser les 500 millions d’euros, ce qui remettrait en cause la fusion.

Dans les années à venir, Fiat Chrysler a quelques chantiers d’importance à réussir : développement des synergies entre les deux entités, relance d’Alfa Romeo, implantation plus poussée en Chine et en Russie…

Source : Fiat Chrysler Automobiles

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz