Accueil Audi 24 heures du Mans 2014 : gros crash de Duval en essais...

24 heures du Mans 2014 : gros crash de Duval en essais libres

262
15
PARTAGER

Les essais des 24 heures du Mans viennent de vivre un gros crash comme on n’aime pas en voir. Loïc Duval pilotait l’Audi n°1 quand il est sorti à haute vitesse. Les premiers communiqués sont rassurants pour le pilote.

L’Audi n°1 est sortie à la fin des virages Porsche, avant le virage du Karting. La voiture détruite pouvait laisser envisager le pire mais Duval était conscient et a été rapidement évacué vers le Centre Hospitalier du Mans. Le Dr Wolfgang Ullrich confirme, tout comme l’ACO que le pilote était conscient et en mesure de parler.

L’Audi aurait a priori décollé avant de retomber sur le grillage et la glissière en béton. L’avant de la voiture relativement intact donne à penser que le choc s’est heureusement passé sur l’arrière. Plus d’informations devraient être données dès que les examens de santé auront été faits. La séance d’essai, elle, a repris à 17h55 après 50 minutes d’interruption.

Mise à jour : Après des examens à l’hôpital du Mans, le Français Loïc Duval ne souffre selon les différents communiqués « que » de deux entailles. De bonnes nouvelles rassurantes du pilote qui pourrait donc prendre part à l’épreuve. Audi indique tout faire pour réparer la voiture N°1 dès que possible.

Mise à jour 2 : Les médecins ont finalement donné un avis défavorable pour la participation de Loïc à l’épreuve. Il est donc remplacé par Marc Gene, le pilote de réserve Audi qui lui-même laisse sa place à Oliver Turvey sur la Zytek-Nissan #38 du Jota Sport. Par ailleurs, la voiture est trop abîmée pour être réparée et Audi a eu l’accord de la direction de course pour utiliser une nouvelle coque. La #1 devrait bien être présente pour la séance  de jeudi.

Source : ACO, illustration : capture de Eurosport

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "24 heures du Mans 2014 : gros crash de Duval en essais libres"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Ah oui quand même, très gros crash là, heureusement qu’il l’air d’aller bien, mais vu les dégats est ce que la voiture est forfait pour la course?

Vylvain
Invité

Ironi du sort ….

Dcomdim
Invité

A voir si le châssis est touché? Non, pas le moins du monde…

stan_qc
Invité

en fait de châssis, je pense que Thibaut veut parler de la coque aussi connue sous cellule de survie. il s’agit du « noyau » de la voiture dans lequel prend place le pilote. Cette coque ne peut pas être remplacée lors de la course mais quand est-il pour les essais…

zak
Invité

Très gros crash tout de même. Heureusement que les coupés sont obligatoires en LMP1…

zak
Invité

Effectivement, l’envol est indiscutable sur cette photo prise juste avant les trois du haut !

Tom
Invité

J’ai l’impression que cet endroit est très dangereux. Pourquoi n’y a-t-il pas de pneus pour éviter de taper directement sur un mur en béton ?

carcassor
Invité

Parce qu’au Mans, tous les endroits sont dangereux….

Admin

Il n’y a pas vraiment de dégagement à cet endroit, donc ça manque de place pour mettre deux rangées de pneus.
Pour ce qui est de cet accident spécifique, il ne tape pas le muret. Les circonstances de l’accident ne sont pas encore claires, mais la voiture s’envole et va s’écraser toit en premier contre le grillage de protection avant de retomber sur son fond plat le long du mur. Le plus inquiétant c’est que la voiture se soit envolée mais en même temps, à 270 km/h, qu’est-ce qui ne s’envolerait pas…

wpDiscuz