Accueil F3 Dome F110, la F4 japonaise

Dome F110, la F4 japonaise

196
0
PARTAGER

La F4 inspire les constructeurs de châssis. Après Tatuus et Mygale, voici la proposition de Dome. C’est un évènement vu que depuis 2006 (et la Dome F106 F3), il avait abandonné les monoplaces.

Le mot d’ordre de la F110 (à l’intention des décideurs japonais), c’est :  » On peut produire tout seul une F4 ! Pas besoin de s’approvisionner à l’étranger. » Minoru Hayashi, le fondateur de Dome, a toujours été farouchement patriote. En 2008, il a fondé la Japan Motor Industry Association (JMIA.) Elle regroupe différents acteurs de l’archipel, dont bien sûr Dome.

Ainsi, la F110 est l’œuvre du JMIA. La boite est une séquentielle à 6 rapports. En théorie, on peut y installer n’importe quel moteur, mais ça serait mieux d’y mettre un Toyota…

Dome F110 2

A l’automne dernier, Dome et le JMIA annoncèrent qu’ils allaient concevoir une F4 (ci-dessous.) Le Japon possédait déjà une série baptisée F4, mais là, il s’agit de la nouvelle formule, que la FIA veut imposer à travers le monde. Le règlement est très restrictif en terme de formes et de coûts. Dome n’a pas pu utiliser sa cellule-centrale Uova, ultra-résistante (mais très chère) et il a du l’adapter. Une maquette à l’échelle 1/2 passe ensuite de longues heures dans sa soufflerie Furyusha. D’après le constructeur, elle serait la plus rapide des F4. Prix : 33 000€ avec moteur.

Reste que pour l’instant, il n’y a pas de projet de championnat japonais de F4 (sauce FIA.) Si Dome a rendu public ses travaux, c’est aussi pour que les choses bougent. Il se dit prêt à livrer les premiers châssis en novembre. En attendant, le constructeur a toujours fait preuve de pragmatisme et sans client, la F110 restera un projet.

Dome F110 3

Source :
Dome

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz