Accueil Peugeot PSA : Maxime Picat en négociations en Iran

PSA : Maxime Picat en négociations en Iran

109
14
PARTAGER

Depuis que les sanctions sur l’Iran ont été allégées en janvier dernier, les tractations vont bon train pour beaucoup d’entreprises qui convoitent ce marché important. PSA, très bien implanté en Iran avant de tout stopper tente de revenir et avait envoyé le patron de la marque Peugeot.

C’est l’agence officielle iranienne Irna qui rapporte que Maxime Picat a rencontré Hachem Yeke Zare, patron du groupe Iran Khodro, partenaire de longue date du lion (1978). Rien n’a filtré sur les négociations qui ont duré 10 heures si ce n’est qu’elles portaient sur une nouvelle coopération commune. Irna précise que les deux patrons ont discuté de « l’application des engagements passés de Peugeot, le transfert de technologies, la production commune de nouvelles voitures (…) et les exportations de voitures ».

L’Iran, dont la production automobile est tombée à 800 000 véhicules environ en 2013, espère remonter très rapidement à 2 millions d’unités assemblées dans le pays. Grace à des taxes à l’importation relativement élevées, l’Iran s’assure que les constructeurs livrent les voitures en pièces détachées à des partenaires locaux comme Iran Khodro qui assemblent et vendent les voitures. Avec 77 millions d’habitants, l’Iran est un marché juteux très convoité.

Avant les sanctions internationales, Peugeot livrait jusqu’à 500 000 véhicules par an et espère retrouver ces volumes. Cela serait une bouffée d’oxygène pour différents sites du groupe PSA dont le site de logisitique de Vesoul qui était chargé de l’expédition des pièces vers l’Iran. D’autres constructeurs, dont les Américains peu ou pas présents avant les sanctions, ou Renault tentent également d’investir le marché iranien.

Source : Irna via AFP, illustration : Iran Khodro (Peugeot Pars, ex-405)

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "PSA : Maxime Picat en négociations en Iran"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lulu9
Invité

bizarre, GM rentre dans le capital de peugeot , sous prétexte de sanction contre l’Iran , Peugeot arrête toutes collaboration avec les iraniens,
pour découvrir que les américains allait en douce pour prendre la place, MDR

Nicolas
Invité

Mouais c’est pas aussi simple que vous voudriez nous faire croire, quand GM est entré au capital de PSA l’Iran était encore blacklisté et les Etats Unis militaient pour un boycott du pays, depuis il y a un nouveau président en Iran qui a fait le choix de l’ouverture à la négociation, ce qui permet le retour du business. Sans ce changement il n’y aurait pas d’investissements américains puisque ceux ci doivent d’abord être validés par l’Etat américain comme il ne s’agit pas d’un pays allié.

wizz
Membre
Leur échec n’est pas à cause de l’Iran. Ou le mariage PSA-GM n’est pas un plan en douce pour évincer PSA du marché iranien Pour PSA, un synergie avec Opel via GM a tout son sens. Ils occupent les même créneaux, et donc peuvent partager tous les composants en commun, et donc de réduire l’effort financier de chacun dans le développement de nouveaux composants tels que plateforme, moteur, boite de vitesse, etc… Ils peuvent acheter des même composants chez les équipementiers, donc prix réduit. Par exemple, si c’est exactement le même frein sur une Astra que sur une 308, alors… Lire la suite >>
automania
Invité

Je vous laisse imaginer ce que représente en terme de chiffres d’affaire et de marge un volume de 500 000 véhicules par an… si cela n’est pas la cause principale des problème du Lion cette perte sèche à pesé lourd…

SGL
Membre

Totalement ! Il semble que le marché iranien, à lui seul, peut faire repasser les comptes de PSA au vert.

wizz
Membre
Effectivement Prenez le temps de visiter LES sites européens de Renault, sur un modèle particulier, et de comparer le prix pratiqué dans divers pays. On peut constater divers prix affichés. Dans certains pays, le prix est élevé, à cause d’une taxe spéciale appliquée sur une voiture « surpuissante ». Dans d’autres, le prix est élevé, parce qu’il y a une taxe énorme sur tout véhicule thermique Dans un pays spécialement, le prix est assez élevé, alors qu’il n’y a pas de taxe spéciale. Ce pays est la France. Et dans d’autres pays, la même voiture est affichée moins chère, voire bien moins… Lire la suite >>
wizz
Membre

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/03/30/psa-peugeot-citroen-subit-le-contrecoup-des-sanctions-contre-l-iran_1678225_3234.html

« CHÔMAGE TECHNIQUE À VESOUL
Pour le groupe français, l’arrêt des exports de pièces va avoir un « impact relativement limité financièrement », assure PSA, puisque ce marché représente 1,5 % à 2 % de son chiffre d’affaires (42,7 milliards d’euros) en 2011. Cela correspond à 640 à 850 millions d’euros de manque à gagner. »

pedro
Invité

Vite on se barre!
bon ok les mecs en fait on revient… Quoi Pars a desormais tout l’appareil productif et n’a plus besoin de nous?
bon ben… Dongfeng tu nous fait un virement on est un peu juste ce mois ci…

elmer
Invité

Cela ressemble à une 405…

gustave
Invité

Quand on voit le nombre de 405 et de 206 qui roulent encore en france, y’a juste question sécurité passive qu’elles ne sont plus à jour….mais sinon, pour aller d’un point A à un point B elles font le bonheur de nombreux français qui pourraient se payer autre chose….
Par contre étonnamment les ventes de Porsche dans ce pays sont assez incroyables

wpDiscuz