Accueil Endurance WEC : « Pescarolo Team » c’est bien fini

WEC : « Pescarolo Team » c’est bien fini

247
18
PARTAGER

La structure de Henri Pescarolo dénommée « Pescarolo Team » n’a plus d’existence juridique depuis le 7 février dernier nous apprend le journal Ouest France. Une nouvelle petite mort dans l’indifférence générale alors que la présentation des écuries du WEC et des prochaines 24 heures du Mans vient d’avoir lieu.

Née des restes encore fumants de « Pescarolo Sport », « Pescarolo Team » était la structure qui devait permettre à l’une des légendes de l’endurance française de rebondir. En 2012 Pescarolo Team engage 2 voitures grâce à un investisseur privé. Voitures pas prêtes, équipe non rodée, l’épreuve 2012 sera un cauchemar. Depuis ? Plus rien. En 2013 les tentatives de s’aligner au départ resteront vaines et la structure était plus ou moins déjà morte depuis sa liquidation judiciaire en janvier 2013.

Henri Pescarolo regarde cela d’un oeil détaché avec le recul qu’on lui connait. Interrogé par Ouest France, il fustige la nouvelle réglementation des hybrides : « Je n’ai pas grand-chose à en dire. Enfin, si. Je pensais à l’origine que l’ACO acceptait les voitures hybrides pour faire des économies d’énergie. À savoir que le but était d’arriver à des performances égales avec moins d’énergie. Mais les grands constructeurs ont encore imposé leurs conditions. Ils fabriquent des automobiles qui coûtent incroyablement cher et qui sont de véritables usines à gaz ! ».

Pierre Fillon, président de l’ACO, espère pour sa part toujours faire venir Pescarolo dans l’organisation : « Nous l’avons régulièrement sollicité ces derniers temps pour qu’il nous rejoigne. Henri est un homme de valeur. Quand on l’avait invité sur le circuit comme Ambassadeur de la course, il avait été exceptionnel. Mais pour l’instant, il n’a pas encore franchi le pas ».

Source : Ouest France, illustration : Thibaut Emme / Le Blog Auto (la Dome N°17 au Mans 2012)

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "WEC : « Pescarolo Team » c’est bien fini"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Pauvre Henri Pescarolo il n’est plus dans l’époque de ses exploits, de plus avoir une écurie privée dans une France hostile à la compétition automobile et des constructeurs aux budgets illimités.

Invité

Arg, en voyant la photos je m’attendais a une bonne nouvelle…

Top49
Invité

La fin d’une époque, d’un artisan… Sans constructeur implique pas de pérennité …
Et puis Pescarolo était un bon pilote, mais en tant que chef d’entreprise ???

Grem
Invité

La fin DES artisans en sport auto…

KeR
Invité

« Pesca » a été un excellent pilote et il a aussi été un très bon directeur d’écurie. Il ne faut quand même pas oublier les excellents résultats de certaines années dont notamment 2 secondes places au 24h en 2005 et 2006. Il est clair que, au delà des budgets, les catégories hybrides et LMP1 ne sont pas équilibrées et ne laissent aucune chance aux protos essence.

Dam
Invité

Il lui manquait la fibre « business man » d’un Dechaunac…

wpDiscuz