Accueil Actualités Entreprise Audi et Google seraient sur le point de s’associer pour le développement...

Audi et Google seraient sur le point de s’associer pour le développement de l’informatique embarquée

91
4
PARTAGER

Sommes-nous à l’orée d’une nouvelle étape dans l’imbrication en cours entre les industries informatique et automobile ? Les grandes manoeuvres semblent en tout cas être entamées. Selon le Wall Street Journal, le CES de Las Vegas qui commence dans quelques jours devrait être le théâtre d’une annonce de collaboration étendue entre Audi et Google.

L’objectif de cet accord serait selon le quotidien économique américain de faire d’Android le coeur de la prochaine génération du système d’infotainment des voitures du constructeur, tout en développant Android pour le rendre plus adaptable à l’utilisation automobile en général. Cet accord s’inscrit dans le mouvement qui voit les grands de l’informatique remplacer les développements spécifiques dans les voitures avec des versions plus ou moins spécialisées de leurs systèmes d’exploitation pour mobile. C’est vrai pour Apple, qui a passé des accords avec BMW, Mercedes et Honda entre autres, alors que Microsoft est derrière le système Sync de Ford. Les consommateurs américains sont particulièrement friands de ce type de système qui fait de la voiture une espèce de smartphone sur quatre roues, et les constructeurs ne peuvent plus se permettre de négliger ce qui est désormais un facteur primordial dans les décisions d’achat. Dans le même temps, les fabricants du secteur électronique voient l’automobile comme un marché encore peu exploité qui peut absorber de grandes quantités de puces et de logiciels. Le rapprochement est donc inévitable.

Dans un deuxième temps, on peut également imaginer que les systèmes de voiture autonome qui sont développés par les constructeurs mais aussi par les informaticiens, on connaît par exemple les fameuses Prius sans conducteur de Google, pourraient bénéficier de cette mise en commun des moyens. Apple, Google et consorts ont intérêt à libérer le plus rapidement possible les occupants de la voiture des tâches liées à la conduite pour les voir se concentrer sur l’utilisation de leurs systèmes.

Via Wall Street Journal

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Audi et Google seraient sur le point de s’associer pour le développement de l’informatique embarquée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
KoV
Invité

Suffit d’aller sur le net, il y a pleins d’autoradios Android avec GPS, radars de reculs etc .. qui sont totalement connectés à la voiture et bien plus performants que les systèmes des contructeurs.

Pat
Invité

« Sommes-nous à l’orée d’une nouvelle étape dans l’imbrication en cours entre les industries informatique et automobile ? »

Ben non, comme écrit dans le corps du texte, ça fait un septennat que Ford le propose et en équipait 19 modèles différents il y a peu.

Audi est juste un peu (beaucoup) à la bourre.

beniot9888
Invité

Ford, c’est du Mysync et du Microsoft, non ? Pas de l’Android.

leelabradaauto
Invité

oui c’est bien et tant mieux qu’on avance . Preuve en est, il y a demande.
Mais tant que je ne suis pas contraint à ceci, je garde mes vieilles autos.
Parce que demain, les gens seront heureux d’avoir la bonne auto avec l’actualisation régulière du logiciel.
….Mais après demain, les propriétaires n’en seront plus que virtuels
on sait tous la raison
POUR LES injections électroniques, c’est bon, on a le recul suffisant pour la fiabilité, la maitrise. ça fait 40 ans. Pour la dépendance à la numérisation je suis plus que réticent

wpDiscuz