Accueil Egocentrisme exacerbé FIA : réélection dans un fauteuil pour Jean Todt

FIA : réélection dans un fauteuil pour Jean Todt

65
1
PARTAGER

Son unique adversaire, David Ward, un proche de l’ancien Président Mosley, avait jeté l’éponge faute de soutiens à sa candidature et le Français Jean Todt, actuel président de la Fédération, n’avait plus qu’à faire valider sa réélection (*) pour un deuxième mandat ce qui fut fait aujourd’hui. Todt en a profité pour dévoiler son programme pour les prochaines années.

« Je veux vous dire combien je suis touché par votre accueil chaleureux et que cela m’a poussé à continuer pour un deuxième mandat. En tant qu’équipe, nous avons décidé de continuer le travail entamé pendant les 4 premières années et nous introduisons une nouvelle plateforme pour notre fédération. Nous sommes conscients que nous devons encore avancer et nous sommes déterminés à réussir, avec votre aide » déclare le Président réélu.

La stratégie de Todt pour la FIA reposera sur quatre piliers. Le premier concerne la réorganisation interne de la FIA, déjà commencée lors du précédent mandat. Le deuxième concerne le développement du sport motorisé avec la création d’un département spécifique au sein de la fédération. En troisième pilier, Todt voit la « mobilité » et veut que la FIA s’implique dans les véhicules de série : « La FIA devrait jouer un rôle en influençant le développement des véhicules de demain, en particulier au travers de forums internationaux majeurs ». Enfin quatrième et dernier pilier, la sécurité, que ce soit sur circuit bien sur mais aussi sur la route.

Pour développer son programme, celui qui arrivait à la tête de la scuderia Ferrari il y a 20 ans pourra compter sur une manne financière plus importante venant de la F1. En effet, depuis cette saison chaque écurie doit acquitter d’un droit d’entrée de 500 000 dollars auxquels s’ajoutent 6 000 dollars par points marqués au championnat précédent pour le champion du monde des constructeurs ou 5 000 dollars par points marqués pour les autres écuries (avant ce n’était « que » 400 000 dollars par équipe).

(*) Avec Jean Todt, Nick Craw, Graham Stoker et Brian Gibbons ont également été reconduits à leurs postes respectifs.

Source et photo : FIA (J. Todt)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "FIA : réélection dans un fauteuil pour Jean Todt"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tou
Invité

Sacré machine pour prélever l’impot cette FIA.

Sans parler des conflit d’intérêts du patron , il peut sembler….. que tout ne soit que magouille.
La FIA ne parle que de transparence et d’honneteté dans ses documents , là c’est carrément se moquer du monde ???

…..FIA s’implique dans les véhicules de série : « La FIA devrait jouer un rôle en influençant le développement des véhicules de demain,…….alors là ,c’est à lire comme on le veut.

wpDiscuz