Accueil F1 Abu Dhabi 2013 qualifications : Webber pour sa 13ème pole

Abu Dhabi 2013 qualifications : Webber pour sa 13ème pole

68
20
PARTAGER

Le jour descend sur Yas Marina et la température chute rapidement par rapport aux derniers essais libres (10° de perdus en moins de 2 heures) tout en restant très chaude (32° dans l’air, 36° sur la piste). Qui peut tirer son épingle du jeu des qualifications ?

Q1 : RedBull joue à cache-cache

Les premiers à sortir rapidement sont Bianchi sur Marussia ou son coéquipier Chilton, mais ils sont bientôt imités par les gros bras du plateau qui veulent aller tester cette piste avec les degrés en moins. Jean-Eric Vergne signe le meilleur temps mais est rapidement délogé par les favoris de l’exercice qui signent leurs premiers tours chronométrés. A 15 minutes de la fin de cette Q1 les 22 acteurs sont en piste.

A 10 minutes de la fin, Vettel et Webber n’ont toujours pas signé de temps. Bianchi, Chilton, Pic et Grosjean font également partis des éliminés provisoires. Mais les voitures devraient chausser les tendres et tout devrait encore changer. Devant, Rosberg et Hamilton signent les deux premiers temps provisoires.

Plus que 2 minutes dans cette Q1, tout se précipite. Vettel et Webber ont finalement fait un tour chronométré et se sont installés en haut de la feuille des temps. Ils mettent pied à terre et devraient patienter jusqu’à la Q2. Tous les favoris sont là sauf Adrian Sutil qui ne prend que la 18ème place.

Les éliminés de cette Q1 sont : Gutierrez, Sutil, van der Garde, Bianchi, Pic et Chilton. A noter que Bianchi reculera à la fin de la grille pour une pénalité après son changement de boîte de vitesses. A l’avant, difficile de dire qui fera la pole. Les RedBull se cachent pour le moment, les Mercedes et les Lotus semblent rapides. Christian Horner avoue craindre Grosjean et Hamilton…un honneur pour le Franco-Suisse.

Q2 : Alonso passe à la trappe

Paul di Resta est de nouveau le premier à prendre la piste. Dès le début les Lotus se montrent. Räikkönen prend le meilleur temps provisoire et Grosjean le 3ème. A 9 minutes de la fin de la Q2 ils sont rejoints par Rosberg et Hamilton, les Mercedes sont vraiment en forme. De façon surprenante Vettel et Webber ne se portent pas en tête. Les RedBull sont elles sous pression ?

A l’arrière, les deux Williams semblent en retrait, de même que les Toro Rosso et plus surprenant Jenson Button et Fernando Alonso. Alonso rate son avant-dernière chance et ne pourra plus se rater. Button signe le 9ème temps mais est poussé dehors par son coéquipier Perez. Alonso ELIMINE ! C’est la grosse surprise de cette Q2.

Eliminés de la Q2 : Alonso, di Resta, Button, Vergne, Maldonado et Bottas. Le pilote Ferrari pourra tenter de partir sur une stratégie décalée demain mais son weekend est pratiquement compromis alors que son rival pour la 2ème place Räikkönen semble en forme. A noter que Ricciardo réussit à passer en Q3 ainsi qu’Hulkenberg et Massa.

Q3 : Webber surprend son monde

La nuit est désormais en train de tomber et les pilotes tournent à la lumières des immenses spots. La température de la piste a perdu 2 degrés ce qui complique un peu plus l’exercice d’équilibriste qu’est la pole position. A 4 minutes de la fin de la Q3 Vettel s’est porté en tête provisoire devant Rosberg qui pourrait bien créer la surprise ici. C’est le calme avant la tempête…

C’est parti pour 60 secondes de folie ! Webber est en avance sur le temps de son coéquipier. Il prend la tête provisoire ! Rosberg ne peut faire mieux et Hamilton part en tête à queue. Vettel ne peut faire mieux que Webber qui décroche une très belle pole. Grosjean ne peut faire mieux que 7ème, sans doute gêné par les drapeaux jaunes au niveau de Hamilton.

Déception pour les Lotus boys qui ne font « que » 5 et 7. Räikkönen qui a menacé un temps de ne pas courir ce weekend après « l’affaire » du weekend dernier semble remonté comme une pendule. Il se qualifie devant Grosjean pour la première fois depuis très longtemps.

Hulkenberg décroche une belle 6ème place et pourrait avoir une carte à jouer demain. Massa, Perez et Ricciardo complètent ce top 10. Avec cette 13ème pole position Webber égale par exemple Jack Brabham.

[Mise à jour : Kimi Räikkönen a été disqualifié pour un fond plat jugé non conforme. Il partira donc de la dernière position derrière Bianchi. Tout le monde à partir de la 6ème place remonte donc d’un cran. A noter que Grosjean a un souci sur sa boite de vitesse mais l’écurie n’a pas encore dit si elle nécessitera d’être changée ou pas. Dans ce cas là ce serait 5 places de pénalité pour le Franco-Suisse.]

Photo : F1

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Abu Dhabi 2013 qualifications : Webber pour sa 13ème pole"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
np
Invité

Alonso n’a simplement plus envie c tout et sa c’est a cause de Ferrari et en plus il vont lui mettre Raikkonen dans les roues c’est pas terrible de la part de Ferrari

wizz
Membre

cet Alonso va encore nous faire le syndrome Hamilton…

à ce rythme, il lui faudra un nouveau sponsor: kleenex version spéciale pour les super pleureuses…

np
Invité

ce que je veux dire c’est que Alonso ne veut plus se battre si Ferrari s’en fout et ne lui fournisse pas une meilleure voiture et même Massa ne peut lutter contre les autres il fini peut être devant Alonso en qualif mais c’est tout c’est la course qui compte et je crois même qu’Alonso se fout de la 2e place

wizz
Membre

Un ascendant psychologique de la part d’Alonso sur son coéquipier!!!
C »est du 2eme degré j’espère

En 2007, Alonso débarque chez McLaren avec le statut de double champion du monde, du pilote warrior qui a mis fin au règne de Ferrari et de Schumacher. Est ce que cela a impressionné le rookie Hamilton?
Alors qu’est ce que ça va être en face de Iceman…

wizz
Membre

ah ok, l’ascendant psychologique de soi même….
c’est pour se donner confiance en soi

mais au fait, un titre de double champion du monde, face à un rookie hamilton, cela ne lui avait pas suffit

alors 3 années de bredouille, face à un des pilotes à l’avoir battu, face au dernier pilote Ferrari à être titré, difficile de faire pire comme condition pour se donner confiance….

wizz
Membre

« Allo les stands
Ici Massa
Alonso est plus lent que moi
Pouvez vous confirmer que vous l’avez bien constaté… »

Joejoelapin
Invité

Raikkonnen partira du fond de la grille, va-t-il nous faire une remontée à la Grosjean ?

Sam Suphi
Invité

Bien sûr que non, il va rester dans le fond du classement pour ne pas marquer de points et protéger la position de ferrari au championnat. C’est son boulot depuis qu’il a signé chez les rouges. Et dans 1 an il pleurnichera car il ne sera pas traité comme il le mérite dans sa nouvelle écurie.
Place aux jeunes !!! Il a fait son temps et la retraite lui tend les bras.

wizz
Membre

les jeunes n’ont qu’à pousser Kimi à la retraite
pour cela, il suffit de faire un meilleur chrono

contrairement aux petites équipes, les grandes n’ont pas besoin de pilotes payants. Un très bon chrono suffit

Sam Suphi
Invité

Thibault : je ne doute pas que tu sois encore jeune et dans la force de l’âge, même si tu as plus 34 ans (bienvenue au club !)…,
Mais sur l’échelle des pilotes de F1, tu commences à avoir l’air d’un p’tit vieux !!!
Lol !

wizz
Membre

….et Nigel Mansell à 39 ans (avant de gagner le CART l’année suivante)

gigi4lm
Invité

D’accord, sauf que je remplacerais grandes par riches.

DAS
Invité

Enfin pour l’instant il suffit d’avoir un moteur RENAULT dans sa F1 pour gagner.

wpDiscuz