Accueil Actualités Entreprise PSA et Dongfeng: une prise de participation à l’étude

PSA et Dongfeng: une prise de participation à l’étude

86
13
PARTAGER

Le groupe PSA Peugeot Citroën a mandaté deux banques internationale afin d’étudier un potentiel rapprochement avec son partenaire chinois Dongfeng. Plusieurs pistes sont à l’étude pour accélérer le développement du groupe à l’international.

Si l’alliance avec General Motors a permis de redonner un peu de souffle au groupe français, les retombées de cette collaboration tardent à se matérialiser et PSA reste à la recherche d’argent frais.

Initialement annoncée comme étant une alliance mondiale, l’accord entre GM et PSA reste cantonnée au continent européen. SAIC, partenaire du constructeur américain en Chine, s’est d’ailleurs opposé à ce que GM partage sa plateforme haut de gamme avec le constructeur français, de peur que ce dernier ne représente une concurrence trop forte sur le sol chinois.

Conscient qu’il faut aller chercher la croissance hors de l’Europe, PSA cherche donc un autre investisseur pour l’aider dans cette démarche. Dongfeng est la piste privilégiée: le constructeur chinois est le partenaire historique de PSA en Chine via deux joint-ventures, Dongfeng-Peugeot et Dongfeng-Citroën.

Plusieurs pistes sont envisagées: une prise de participation de l’investisseur chinois via une augmentation de capital ou la création d’une nouvelle joint-venture entre les deux entités dont le champ d’action se limiterait au développement de nouveaux véhicules et de technologie pour les pays émergents.

Dans les deux cas, PSA devra ménager son allier américain et ne pas froisser les susceptibilités comme ce fût le cas avec BMW lors de la signature des accords avec General Motors. D’autre part, il n’est pas encore acquis que Dongfeng soit motivé par un tel accord.

Le constructeur chinois a une position confortable en son pays grâce à de nombreuses joint-ventures. Outre PSA, Dongfeng a des alliances avec Nissan, Kia, Honda et bientôt Renault. Le fabricant songe aussi à s’internationaliser avec notamment une implantation prévue en Russie.

Source: lesEchos.fr
Crédit image: PSA

A lire également:
PSA : le titre flambe en bourse, des raisons d’espérer ?
PSA ouvre sa troisième usine à Wuhan

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "PSA et Dongfeng: une prise de participation à l’étude"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
bzep
Invité

Une alliance générale avec renault nissan serait bien plus profitable pour dongfeng ou même avec hyundai/kia !

r.burns
Membre

Les fiançailles avec les Américains n’ont pas fonctionné, donc on va voir qui ? Les Chinois
Ca promet encore quelques Aulnay…

Allegra
Invité

C’est souvent que les mariages avec les américains ne fonctionnent pas : Land Rover, Jaguar, Saab, Volvo, Fiat, PSA…
Concernant le « ça promet encore quelques Aulnay » à priori les constructeurs qui se sont alliés avec des groupes chinois n’ont, aux dernières nouvelles, pas encore tout déménagé en Chine ou dans d’autres pays où la main d’œuvre est moins cher. Y a qu’à voir Volvo, Jaguar, Land Rover… 😉

SGL
Membre

On se calme ! l’accord GM & PSA date de février 2012 , étudier des nouvelles voitures met 4 ans en général
Et la synergie d’Opel et PSA est en marche !
Pour l’après 2016 : C3 Picasso et Meriva, plateforme commune avec le rôle de maitre d’œuvre : Opel, et la nouvelle Astra avec plateforme EMP2 de chez PSA, Normalement si tous ce passe bien

.

GREG
Invité

Gné?Jaguar Land Rover et les chinois?

DAS
Invité

Du vent du vent et encore du vent.
Il faut voir qui écrit dans les échos !!!!!……Bernard Jullien (Gerpisa)…..CCFA

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203010788255-bernard-jullien-gerpisa-dongfeng-est-la-solution-de-la-derniere-chance-pour-psa-606221.php

c’est celui qui écrit:
Selon Bernard Jullien (Gerpisa), Autolib ne sert -presque- à rien. Pas plus que les écolos……….( bravo belle analyse!!!!!! )
http://gerpisa.org/node/662

François
Invité

« Selon Bernard Jullien (Gerpisa), Autolib ne sert -presque- à rien. Pas plus que les écolos »
Comme quoi le GERPISA a des analyses conformes à sa réputation, d’une rare justesse!

Gianni
Invité
Jaguar, Land Rover appartiennent à un indien, la société TATA. Les chinois, à l’exception de Volvo n’ont pas réussi à reprendre des entreprises automobiles étrangères. Le cas de PSA est desespéré, il y a une sortie massive de modèles, dans des conditions de marché terrible avec baisse énorme de ventes sur le marché européen. Cela entraine une hémoragie financière. PSA a vendu toutes ses pépites, son équipementier Faurecia, sa filiale logistique Gefco à un russe, il ne reste plus que Peugeot Finance qui avait permis de lever 7 milliards d’euros à la barbe de Bruxelles et qui de fait, ressemble… Lire la suite >>
SGL
Membre

PSA remonte la pente ces derniers mois, doucement et sûrement. 2 à 4 fois moins des pertes par mois, les ventes progressées et le cours de bourse à pris 93% depuis 3 mois !!!!
La valeur technologique reste énorme.

Umaga
Membre

Enorme par rapport à quoi ? Comparé à qui ?

SAM
Invité
PSA souffre de plus en plus en Europe, le top 9 du mois d’août confirme cette tendances, la 208 semble marquer le pas, elle baisse même de 37% la première semaine de septembre sur la marché français : 1. VW Golf : 27 004 ex., elle baisse de 6% 2. Renault Clio : 14 770 ex., elle augmente de 13% 3. VW Polo : 14 137 ex., elle baisse de 17% 4. BMW 3 Series : 12 874ex., elle augmente de 47% 5. Ford Fiesta : 12 369 ex., elle baisse de 5% 6. Audi A3 : 12 089 ex.,… Lire la suite >>
François
Invité

Sam, il me semble que la Clio comptabilise la clio collection et la nouvelle! Ce qui n’est pas le cas pour la 208 et la 207+.

Du coup, vos propos sont a nuancés. 🙂

Chelmi
Invité

Les échos, ramassis de bullshit.

wpDiscuz