Accueil Ecologie Midas en lutte contre la pollution dans les voitures

Midas en lutte contre la pollution dans les voitures

164
0
PARTAGER

La pollution est un enjeu majeur. L’air conditionné des voitures permet aux polluants extérieurs de pénétrer dans l’habitacle et aux polluants intérieurs de tourbillonner (pour mieux atteindre nos narines.) Midas veut désormais purifier l’air que vous respirer en voiture.Nicolas Marquis-Sébie, directeur de Midas France (en haut) est venu avec le docteur Squinazi, expert en pollution.

Les jours d’alertes pollution, on nous conseille de ne pas sortir dehors. Cyclistes et motards portent volontiers des masques. Mais quid des automobilistes ? En fait, en cas de pollution, il n’y a rien de pire qu’être dans le périphérique, dans sa voiture. La faute à un habitacle confiné, où se concentrent les polluants. D’après une étude de la RATP, on respire 5 fois plus de dioxyde de benzène et d’azote, que si l’on restait chez soit… Mais le pire endroit pour les particules fines, c’est le métro !
De plus, il y a la question des pollution internes : des saletés et des poussières qui restent s’accumulent dans l’habitacle. D’après une étude menée cette fois par Midas, ces poussières concentrent des composés organiques, des formaldéhydes (irritants, voir potentiellement cancérigènes) et des moisissures. 65% des véhicules testés ont des concentrations de moisissures supérieures à une moquette d’habitation.

Tout ceci favorise les allergies et frappe les personnes vulnérables (enfants, personnes âgées, etc.)

Pour éviter de respirer un air trop pollué, il y a quelques conseils qui découlent du bon sens :
– Ne pas emprunter sa voiture à tort et à travers.
– Ne pas manger ou fumer en voiture.
– Ouvrir régulièrement les fenêtres pour aérer, même lors d’embouteillages.
– Aspirer régulièrement sa voiture.
– Fuir les Autolib et autres voitures de location (ce sont de vrais nids à bactéries, faute d’entretien.)
– Démonter ses tapis de sol et les étendre une journée sur le balcon, au soleil (un technique wenzhounaise.)

Les plus paranoïaques consciencieux voudront nettoyer leur climatisation. Les produits comme le Deoclim de Liqui Moly émettent un gaz. Ce qui n’est pas parfait pour vos bronches.
C’est là que Midas intervient. Il propose un pack « dépollution habitacle ». D’une part, il remplace votre filtre de climatisation (souvent en papier) par un filtre à charbon actif (plus efficace.) D’autre part, les centres disposent d’un purificateur d’air, sans gaz. L’AirLife est à l’origine un produit pour application industrielles. Il se branche 20 minutes sur votre allume-cigare, moteur tournant et il détruit les polluants. Coût 89€ (59€ si vous le faites dans le cadre d’une révision.) Le filtre se change tous les ans et la purification est à effectuer tous les 6 mois.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz