Accueil Berlines Proton Suprima S (avec vidéo)

Proton Suprima S (avec vidéo)

137
4
PARTAGER

Le Malaisien Proton a de grandes ambitions. Après la berline Prevé, il lance la Suprima S. Cette compacte veut partir à la conquête de l’Asie du Sud-est. Et peut-être, un jour, de l’Europe. Reste à lui trouver un moteur d’ici-là…Il n’y a pas que Lotus qui a bénéficié d’un chèque de DRB-Hicom. Proton avait besoin d’un bon renflouement. Le constructeur a traversé une mauvaise passe. La berline Prevé, lancée l’an dernier, n’a pas eu le développement qu’elle méritait. Quant à certains importateurs (notamment en Australie et en Grande-Bretagne.) Le constructeur voulait les développer et au contraire, il est devenu plus marginal sur ces marchés !

Et donc, grâce aux Ringgit de DRB-Hicom, Proton peut redémarrer. Un an et demi après la présentation de la Prevé, son exécution 5 portes arrive enfin. Pour la démarquer, elle s’appelle Suprima S.

En Malaisie, le constructeur met le paquet, avec un teasing d’enfer: compte à rebours, voitures non-camouflées en balade en plein jour, etc.

Le jour J, deux exemplaires sont dévoilés en public, avec de la musique et des danseurs pour attirer le chaland :

Euh… Visiblement, les chorégraphies ne sont pas au point…

Le soir, c’est une présentation réservée aux professionnels, avec discours des dirigeants, diaporama et enfin, révélation de la voiture. On apprend ainsi que la Suprima S sera prochainement exportée en Thaïlande et en Indonésie. L’Australie l’attend de pied ferme.

La Suprima S est donc une Prevé 5 portes, de quoi lui donner un air plus dynamique. La différence se situe bien sur à l’arrière, avec un hayon. La masse passe de 1 340kg à 1 375kg (on y reviendra), alors que le coffre descend de 506 litres à 309 litres.

Le point fort, c’est l’équipement. Le système multimédia avec USB, écran LCD 7 pouces et GPS avec DVD, fonctionne sous Android. Il sert en plus de hot spot wifi (mais uniquement lorsque le frein à main est enclenché.) Du reste, elle reçoit la climatisation, une caméra de recul, un radar de proximité, le cruise control et les phares à LED. La version Premium y ajoute les jantes 17 pouces.

Le tarif démarre à 76 688 ringgit (17 500€.)

Le point faible, c’est la motorisation. Malgré son « S » (il n’y a pas de Suprima « normale »), elle se contente du vieux 1,6l Campro 138ch. Alors qu’on espérait un bloc Honda. Il est associé à une boite CVT à 7 rapports.
Déjà à la peine sur la Prevé, cet attelage est complètement largué sur la Suprima S. D’où un 0-100km/h en 9,9 secondes et une consommation de 9,6l aux 100km (on n’ose imaginer les émissions de CO2.)

Côté emblèmes, Proton a visiblement fouillé le bac à soldes d’Autobacs, pour en sortir ce magnifique « Turbo ». Il est accolé à un « handling by Lotus » qui laisse rêveur…

En bref, malgré toute sa bonne volonté, Proton va avoir beaucoup de mal à lutter face aux Japonais (très agressifs dans le Sud-est asiatique.) Et on n’imagine même pas ce que cela donnerait en Europe…

Proton Suprima S 01Proton Suprima S 02Proton Suprima S 03Proton Suprima S 04Proton Suprima S 05Proton Suprima S 06Proton Suprima S 07Proton Suprima S 08Proton Suprima S 09Proton Suprima S 10

Crédit photos: Proton

A lire également:
Proton Suprima, une Accord à la sauce Malaise
Proton Prevé

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Proton Suprima S (avec vidéo)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
U-Jack
Invité

Jolie la nouvelle Skoda…

4aplat
Invité

J allais l ecrire .. copie d avant de rapid pour l avant et un air de 207 a l AR

Ady LM
Invité

La berline Prevé, qui est la base de la Suprima S, est née bien avant la Rapid. C’est donc Škoda qui a copié Proton. 😉

Cyrille
Invité

Une boite CVT à 7 rapports ? Par définition, une boite CVT n’a pas un nombre de rapport fixe, mais une infinité…

wpDiscuz