Accueil Formula Nippon Super Formula 2013 – 3 : André Lotterer récidive à Fuji

Super Formula 2013 – 3 : André Lotterer récidive à Fuji

117
1
PARTAGER

Comme à Autopolis, le week-end de Super Formula à Fuji a appartenu aux deux hommes qui représentent par ailleurs Audi en WEC, André Lotterer et Loïc Duval. Le pilote français a fait la pole position et mené une bonne partie de l’épreuve et quand il a dû s’incliner suite à une erreur de son équipe lors du ravitaillement, André Lotterer était là pour prendre la suite, auteur d’un final irrésistible.

Qualifications

Après deux jours d’essai de la Dallara SF14 qui sera la voiture du championnat 2014, retour à la saison 2013 pour la Super Formula. Sous un temps nuageux mais chaud, la première séance tourne rapidement à la domination des teams motorisés par Toyota qui se lancent dans une bagarre serrée.

A l’issue de la Q1, c’est Loïc Duval qui pointe en haut de la liste des chronos alors que la surprise vient du team Cerumo Inging dont les deux voitures, celle de Hirate comme celle de Kunimoto, semblent au mieux de leur forme. Ce n’est pas le cas de Tsukakoshi, habituellement bien meilleur, qui fait partie des éliminés avec Nakayama, Saga, Richard Bradley et Kobayashi.

La Q2 confirme la tendance, Duval faisant à nouveau le meilleur temps alors que derrière lui Kazuki Nakajima grimpe à la seconde place de la hiérarchie. La surprise de cette Q2 est de retrouver le leader du championnat Tsugio Matsuda parmi les éliminés. Le pilote Impul s’était montré jusque là plutôt incisif.

La Q3 s’annonce serrée, les pilote n’ayant que quelques minutes pour assurer un temps. C’est une nouvelle fois un Loïc Duval ultra-rapide qui s’impose, mais ses suivants ne sont vraiment pas loin. Le jeune Yuji Kunimoto réussit le deuxième temps à deux centièmes, la meilleure qualification de sa carrière. JP Oliveira n’est lui qu’a 4 centièmes et Hirate à 8 centièmes ! Les 8 premiers temps se tiennent en trois dixièmes de seconde, un cas pas si rare dans une série particulièrement compétitive.

Course

La course, disputée sous le soleil contrairement aux essais, débutait par un accrochage entre Kouki Saga et Richard Bradley emmêlés à l’intérieur du virage 1 qui déclenchait l’entrée en piste du safety car pour plusieurs tours. Impul tentait un coup en faisant rentrer Matsuda pour son arrêt obligatoire, faisant le pari que ses pneus tiendraient la distance.

Loïc Duval, auteur d’un excellent départ devant JP Oliveira et les deux voitures TOM’S, reprenait le large au redémarrage et creusait immédiatement le trou d’autant plus que JP recevait, peu après que le safety car se soit effacé, un drive through et se retrouvait 17ème. L’attention générale se reportait alors sur le duo TOM’S avec André Lotterer essayant de passer son coéquipier Kazuki Nakajima. Il y parvenait après plusieurs tours de bagarre et se lançait à la poursuite de Duval.

Lorsque les voitures s’arrêtaient pour leur ravitaillement, Matsuda restait en piste et se retrouvait en tête devant Duval et Lotterer qui remontaient sur lui, le pilote japonais ayant de plus en plus de difficulté avec ses pneus. Alors que Loïc Duval semblait proche de reprendre la tête, il écopait d’un drive through suite à une violation du règlement par son mécanicien lors du ravitaillement. Loïc tombait à la cinquième position et perdait toute chance de victoire.

André Lotterer, pendant ce temps, avait rattrapé Matsuda et pris la tête qu’il conservera jusqu’à l’arrivée. Matsuda se rangeait sur le bord de la piste à 3 tours de l’arrivée, en panne d’essence, et c’est Kohei Hirate qui héritait de la seconde place suivi par le premier pilote Honda Naoki Yamamoto, qui signait là son second podium consécutif. Loïc Duval, le héros malheureux du jour terminait quatrième devant Izawa et JP Oliveira, revenu du fond du classement avec une résolution impressionnante. Takuya Izawa a limité les dégâts au championnat en terminant cinquième à l’issue d’une course solide après une qualification moyenne, alors que la mauvaise affaire de la journée est pour Kazuki Nakajima, le champion en titre, victime d’une voiture trop lourde en essence lors de la première partie de l’épreuve.

C’est la seconde victoire consécutive d’André Lotterer, qui prend la tête du championnat malgré avoir été absent lors de la première manche du championnat. Arrivera-t-il à accumuler assez de points d’ici la dernière manche, où il devra également être absent pour cause de conflit de date avec le WEC, pour assurer quand même le titre ? Ce serait un superbe exploit…

La prochaine course aura lieu à Motegi les 3 et 4 août.

Classement

Pos No Driver Team Machine Laps
1 2 Andre Lotterer PETRONAS TEAM TOM’S SF13/TOYOTA 55
2 38 Kohei Hirate P.MU/CERUMO·INGING SF13/TOYOTA 55
3 16 Naoki Yamamoto TEAM MUGEN SF13/HONDA 55
4 8 Loic Duval KYGNUS SUNOCO Team LeMans SF13/TOYOTA 55
5 40 Takuya Izawa DOCOMO TEAM DANDELION RACING SF13/HONDA 55
6 19 Joao Paulo Lima de Oliveira Lenovo TEAM IMPUL SF13/TOYOTA 55
7 39 Yuji Kunimoto P.MU/CERUMO·INGING SF13/TOYOTA 55
8 1 Kazuki Nakajima PETRONAS TEAM TOM’S SF13/TOYOTA 55
9 10 Koudai Tsukakoshi HP REAL RACING SF13/HONDA 55
10 31 Daisuke Nakajima NAKAJIMA RACING SF13/HONDA 55
11 7 Ryo Hirakawa KYGNUS SUNOCO Team LeMans SF13/TOYOTA 55
12 3 Hironobu Yasuda KONDO RACING SF13/TOYOTA 55
13 41 Hideki Mutoh DOCOMO TEAM DANDELION RACING SF13/HONDA 55
14 32 Takashi Kogure NAKAJIMA RACING SF13/HONDA 55
15 15 Takashi Kobayashi TEAM MUGENHonda HR12E SF13/HONDA 55
16 20 Tsugio Matsuda Lenovo TEAM IMPUL SF13/TOYOTA 52
Classified (49 Laps)
11 Yuhki Nakayama HP REAL RACING SF13/HONDA 42
62 Koki Saga TOCHIGI Le Beausset Motorsports SF13/TOYOTA 0
18 Richard Bradley KCMG SF13/TOYOTA 0

Championnat

Pos. No. Nom Rd.1 Rd.2 Rd.3 Rd.4 Rd.5 Rd.6 Rd.7 Total
1 2 Andre Lotterer 11 10 21
2 16 Naoki Yamamoto 5 6 6 17
3 40 Takuya Izawa 11 0 4 15
4 8 Loic Duval 8 6 14
5 20 Tsugio Matsuda 8 4 0 12
6 19 Joao Paulo Lima de Oliveira 3 5 3 11
7 38 Kohei Hirate 0 0 8 8
8 32 Takashi Kogure 6 0 0 6
9 1 Kazuki Nakajima 4 0 1 5
10 10 Koudai Tsukakoshi 0 3 0 3
11 7 Ryo Hirakawa 1 2 0 3
12 39 Yuji Kunimoto 0 0 2 2
12 8 Andrea Caldarelli 2 2
14 11 Yuhki Nakayama 0 1 0 1
31 Daisuke Nakajima 0 0 0 0
3 Hironobu Yasuda 0 0 0 0
41 Hideki Mutoh 0 0 0 0
15 Takashi Kobayashi 0 0 0
18 Richard Bradley 0 0 0 0
62 Koki Saga 0 0 0 0
2 James Rossiter 0 0
15 Takuma Sato 0 0

Crédit photos : PLR / le blog auto

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super Formula 2013 – 3 : André Lotterer récidive à Fuji"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Raymonde le barbu
Invité

Lotterer est quand même un sacré pilote : excellent en endurance, rapide également en monoplace (dans un championnat tout de même plutôt relevé), et bon aussi en SuperGT. Qui plus est, il a l’air d’avoir un bon état d’esprit d’une manière générale, dommage qu’il n’ait pas eu le « petit truc en plus » pour accéder à la F1!

wpDiscuz