Accueil F3 Un point sur les Winter Series 2013

Un point sur les Winter Series 2013

184
0
PARTAGER

Pour les séries hivernales de monoplace, c’est déjà la reprise. La principale actualité, c’est le retour de la Toyota Racing Series, avec son cortège d’espoirs européens.

FG 1000

La semaine prochaine, le championnat 2012-2013 de FG 1000 reprendra, via une séance d’essai collective. La grande nouvelle, c’est l’apparition annoncé d’un 7e pilote: Eric-Louis Pragasam. Ce Malaisien avait déjà participé aux essais collectifs estivaux, à Sepang (ci-dessous.) Issu, du kart, il débute ainsi en automobile et rêve déjà d’intégrer la F4 au printemps.

La FG1000 devrait avoir une cousine australienne, la F1000 Australia.

Le promoteur annonce qu’il a reçu les châssis RFR et annonce 5 dates, toutes à Barbagallo. En novembre, la présentation est annulée suite aux intempéries.
Depuis, plus de nouvelles. Vera-t-on vraiment la F1000 en piste le 9 février?

MRF 2000

Finalement, la première saison de cette discipline indienne n’aura que 3 meetings. La MRF 2000 reviendra encore une fois à Buddh, puis ce sera tout pour 2012-2013!

Pour l’occasion, J A Motorsport ressortira les vieilles MRF 1600 (ci-dessous.) Elles serviront d’apéritif à la MRF 2000.

Toyota Racing Series

De par son plateau et ses voitures, c’est la principale série hivernale.

Cette discipline néo-zélandaise a bien sur révélé la nouvelle génération de pilotes locaux, comme Nick Cassidy, Brendon Hartley ou Mitch Evans (de gauche à droite.)
Mais c’est aussi là que Lucas Auer, Josh Hill, Artem Markelov ou Felix Serralles se sont fait connaitre.

3e du British F3 2012, Serralles retourne en TRS. Au passage, il convainque ses équipiers de Fortec, Pipo Derani et Alex Lynn, de l’accompagner. Ce qui nous fait donc 3 « clients ».

Lucas Auer (ci-dessous) est un autre « redoublant » à surveiller.

Du reste, il y a pas mal de prétendants au podium. Akash Nandy (venu du JK Racing et de la Formula Pilota China), « Spike » Goddard (champion du « National » en British F3), Andrew Tang (nouveau protégé de Ron Dennis), Nicholas Latifi (vu en F3 Italienne), Bruno Bonifacio (3e de la Formula Abarth), Tanart Sathienthirakul (nouvelle star thaïlandaise) ou Jann Mardenborough (vainqueur de la Playstation 3 GT Academy) sont autant de jeunes loups aux dents longues…

Pour Tatiana Calderon, unique femme au départ, ça sera plus compliqué. En effet, la Colombienne n’a pas laissé des souvenirs impérissables en Star Mazda et en Open F3…

Pour l’ouverture, à Teretonga, Auer marque d’emblée son territoire. Plus rapide aux essais libres, puis aux qualifications, il mène de bout en bout la course 1.

Derrière, le champion en titre Cassidy déboite Lynn au feu vert. Néanmoins, l’Autrichien est déjà sur orbite. Cassidy et Lynn se contentent donc de terminer sur le podium, dans cet ordre.

Pour la course 2, l’ordre de départ correspond à l’arrivée de la course 1, avec une grille inversée pour les 6 premiers.

6e de la course 1, Derani se retrouve en « pole ». Il en profite pour s’imposer, devant le 2e, Serralles. Lynn se plaint que le circuit est trop sinueux pour pouvoir doubler. Il réussit néanmoins à dépasser Cassidy pour le gain de la 3e place.

Dans la course 3, c’est chaud entre le leader Serralles et son ex-équipier Lynn. L’Anglais touche les roues arrières du Portoricain, avec l’effet d’entrainement, Lynn s’offre un vol-plané. Heureusement sans bobo.

Serralles, dont la monoplace est indemne, poursuit et s’impose. Il devance Auer et Steijn Schothorst, un Néerlandais issu de la FR2.0 NEC.

Au championnat, Serralles (196 points) est le premier leader. Auer (191 points) et Derani (169 points) complètent le podium. Cassidy est 4e (160 points.)

Crédits photos: Toyota, sauf photo 2 (FG 1000), photo 3 (RFR Australia) et photo 4 (MRF)

A lire également:
FG1000 2012-2013 à Dubai: Natasha Seatter reçue 6 sur 6

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz