Accueil Actualités Entreprise Wanxiang remporte les enchères pour A123

Wanxiang remporte les enchères pour A123

50
0
PARTAGER

La reprise du fabricant de batteries A123 qui semblait un temps vouloir se régler rapidement à l’avantage de JCI vire finalement à celui du chinois Wanxiang, qui a fait l’enchère la plus élevée. Mais la partie n’est peut être pas encore gagnée.

Trois repreneurs potentiels ont participé au processus d’enchères, l’allemand Siemens, l’association américano-japonaise JCI-NEC et enfin le chinois Wanxiang. Un groupe qui avait tenté durant l’été dernier une opération de sauvetage de A123, mais les accords n’avaient alors pu être finalisés. Cette fois-ci, le groupe a reçu l’aval des autorités de Pékin pour faire une offre, qui s’avère la plus élevée du plateau : 256,6 millions de dollars.

La vente ne comprendrait toutefois pas les divisions de A123 en lien avec l’armée, l’une des principales inquiétudes au cours de cette vente. En outre, le devenir du prêt gouvernemental de 249 millions octroyé à A123 n’est pas fixé. Pourra-t-il être transféré à un nouvel acquéreur, étranger se surcroit ? Il reste 120 millions non utilisés sur ce prêt.

Le jugement doit être rendu mardi par le tribunal des faillites. Mais le gouvernement a aussi son mot à dire via le comité des investissements étrangers. Qui subit de forte pression pour refuser. Wanxiang n’en est pas à sa première reprise d’un équipementier aux Etats-Unis, mais il s’agit ici d’un secteur sensible et nombreux sont ceux qui s’alarment de la vente d’une technologie de pointe à un groupe chinois.

Source : A123

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz