Accueil 4x4 Présentation « live » du Dakar 2013

Présentation « live » du Dakar 2013

113
2
PARTAGER

Comme chaque année, le pavillon Gabriel, sur les Champs Elysées, se met à l’heure sud-américaine! C’est la présentation du Dakar 2013, en présence du gratin de la discipline.

Les engagés

Il y a 459 engagés au Dakar, dont 155 équipages auto.

Le team MINI X-Raid, vainqueur en 2012, est immense favori. Stéphane Peterhansel est candidat à sa propre succession.

Il sera accompagné par Nani Roma, Krzysztof Holowczyc, Leonid Novitskiy et Boris Garafulic.

Néanmoins, ils auront deux empêcheurs de rouler en rond!

Nasser Al-Attiyah, vainqueur 2011, monte une toute nouvelle structure, le Qatar-Team Red Bull.

Le Qatari a convaincu Carlos Sainz de se joindre à lui. A bientôt 51 ans, le double-champion WRC et vainqueur 2010 replonge.

Leur monture sera un buggy 2 roues motrices créé par l’Américain Jefferies. Al-Attiyah pense que 2013 sera une phase de rodage. Il vise la gagne à l’horizon 2014, voir 2015.

Parmi les candidats au top 5, il faut citer Giniel de Villiers, sur son Land Cruiser semi-officiel.

Carlos Souza reprendra le volant d’un Great Wall Haval. Zhou Yong, porte-drapeau du constructeur, sera bien sur son équipier.
Zhou sera le seul Chinois au départ.

Enfin, Guerlain Chicherit effectue son grand retour, avec un buggy SMG.

Signalons la présence de Laurent Fouquet, sur un buggy Fouquet. Cet habitué des pistes tout-terrain héxagonales se lance à l’assaut du Dakar.

Alain Michoulier, sur son Land Cruiser KDJ 95 roulera au profit d’enfants atteints du cancer.

Enfin, n’oublions pas les Bowler de Race 2 Recovery, que nous avions évoqué ici.

En définitive, il y a tout de même pas mal d’absents en 2012. A commencer par les Hummer de Robby Gordon.

Mitsubishi revient, mais uniquement comme fournisseur des voitures de l’organisateur.

Les motos sont hors-sujet pour Le Blog Auto. Disons simplement qu’a priori, la victoire se jouera entre Marc Coma (au centre) et Cyriel Despres (à droite.)

A eux deux, les équipiers du team KTM-Red Bull ont remporté tout les Dakar depuis 2006!

Coma a fait une mauvaise chute au Silk Way Rally, se blessant à l’épaule gauche. Et Despres fait semblant de lui taper sur son épaule meurtrie.

L’actualité moto, c’est le retour de Honda (avec Red Bull.)

Joan Barreda (Husqvarna) a lui décroché un honneur particulier. En effet, ses yeux apparaissent sur toutes les affiches du Dakar!

Chez les camions, Vladimir Chgin (ci-dessous, avec « Luccho ») a raccroché le casque après 10 (!) victoires au volant de Kamaz.

Le Russe est désormais team-manager. L’an dernier, le Kamaz officiel a abandonné et l’Iveco de Gérard de Rooy s’est imposé. Consternation!

Cette année, Chgin compte bien faire remonter les monstrueux Kamaz (plus de 1000ch et 190km/h en pointe) sur le podium. L’affrontement avec de Rooy (fils d’un ancien vainqueur du Dakar, sur Daf) s’annonce viril.

Le parcours

Ce sera la cinquième édition délocalisée en Amérique du sud. L’an dernier, le parcours s’est pour la première fois aventuré au Pérou.

La nouveauté 2013, c’est que cette fois, le parcours part de Lima (ville de l’arrivée 2012.)
Le rallye démarrera le 4, avec une fiesta pré-course. Puis ce sera le prologue, le 5 et le « vrai’ départ, le 6. La première semaine, les concurrents vont avoir beaucoup de dunes à franchir. Le 8, la spéciale se termine par 420km de liaison et les concurrents devraient rentrer très tard…
Le 10, la caravane franchit la frontière chilienne pour rouler sur les pistes minières. Entre le changement de fuseau horaire et l’heure d’hiver, les concurrents perdront 2 heures!
Néanmoins, dés le 11, le Dakar s’aventure en Argentine. Le tracé empruntera des hauts plateaux, entre 3 400m et 4 000m d’altitude (un record dans l’histoire du rallye), avec des températures attendues de 45°. Puis ce sera Tucumàn, où ils se reposeront le 13. Des festivités sont prévues, dont un concert de Shakira (à confirmer.) Puis, c’est reparti, avec le 16, les fameuses dunes blanches de Fiambalà.
Le 17, le Dakar retourne au Chili. Les premiers motards démarreront à 4h15. Heureusement, le 18, ils pourront faire la grasse matiné: à cause du brouillard constant, la caravane partira en fin de matinée pour la dernière « vrai » journée. Enfin, le 19, les rescapés attaqueront le « café gourmand » jusqu’à Santiago. Le 20, ce sera le podium, en présence du président chilien, Sebastiàn Piñera.

Ainsi, pour une fois, la deuxième semaine sera plus roulante que la première.

En 2012, le Dakar avait introduit des spéciales séparées pour les motos. Cette fois, le 11 et 12, les motards auront leur propre bivouac, tandis que le 14, les camions feront du ‘rab de bac à sable.

Quoi qu’il en soit, parmi les 155 équipages auto, nul doute qu’une bonne moitié n’atteindra pas Santiago…

A lire également:
Dakar 2013: une première victoire pour Race 2 Recovery

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Présentation « live » du Dakar 2013"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
juuhuu
Invité

Ouch la mini est franchement hideuse ! En attendant un article assassin de rue89 sur le dakar, bon courage à eux

r.burns
Membre

Ah…. bonne nouvelle, Poutine arrête le Dakar et se consacre désormais uniquement à son pays

wpDiscuz