Accueil F1 F1: Les enjeux d’Interlagos

F1: Les enjeux d’Interlagos

51
4
PARTAGER

Une seule chose est certaine à l’approche de l’ultime rendez-vous de la saison 2012, la F1 aura un nouveau triple champion du monde au terme du Grand Prix du Brésil. Le duel entre Sebastian Vettel et Fernando Alonso pour le titre mondial pilotes concentrera toutes les attentions mais à Interlagos les enjeux seront multiples.

Concernant l’attribution de la couronne de champion du monde, voici les cas de figure possibles en faveur de l’un ou l’autre des protagonistes:

Sebastian Vettel sera sacré si:

– Il termine au moins quatrième quelle que soit la position d’Alonso
– Il termine au pire septième et qu’Alonso ne gagne pas
– Il termine au pire neuvième et qu’Alonso ne fait pas mieux que troisième
– Il ne marque pas de points et qu’Alonso termine hors du podium

Fernando Alonso devra obligatoirement terminer sur le podium et sera sacré si:

– Il gagne et que Vettel ne fait pas mieux que cinquième
– Il termine deuxième et que Vettel ne fait pas mieux que huitième
– Il termine troisième et que Vettel ne fait pas mieux que dixième

Au classement des pilotes, la troisième place actuellement occupée par Kimi Raïkkonen est toujours à la portée de Lewis Hamilton si:

– Il gagne et que Raïkkonen ne fait pas mieux que sixième
– Il termine deuxième et que Raïkkonen ne fait pas mieux que neuvième

Plus bas dans le classement, la lutte pour la cinquième place finale opposera Webber et Button, l’Australien ayant un avantage de quatre points par rapport au pilote McLaren alors que la septième place de Massa est encore théoriquement envisageable pour Grosjean et Rosberg.

Du côté des constructeurs, le titre a déjà été décroché par Red Bull dimanche dernier à Austin mais Ferrari et McLaren sont encore en balance pour la place de vice-champion du monde avec un avantage de 14 points pour la Scuderia. En revanche, quoiqu’il arrive, Lotus terminera le championnat en quatrième position. Actuellement cinquième, l’équipe Mercedes qui n’a plus marqué de points depuis Singapour, se retrouve sous la menace de Sauber qui devra marquer au moins 12 points de plus pour renverser la situation. Enfin, de manière plus anecdotique, une douzième place d’un pilote Caterham permettrait à son équipe de dépasser Marussia et d’empocher une prime plus conséquente pour la saison prochaine. Dans ce cas, Heikki Kovalainen pourrait éviter une retraite forcée en prolongeant son contrat avec le team.

A lire également:

Formule 1 : Depuis 20 ans Renault gagne une année sur deux

F1: Retour en chiffres sur le Grand Prix des Etats-Unis

Crédit photo: Red Bull Racing

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "F1: Les enjeux d’Interlagos"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CaptainBigleux
Invité

Même si il a encore une chance c’est quand même peu probable qu’Alonso repasse devant.

pousky
Invité

En gros Ferrari doit espérer une sortie de piste ou un abandon mécanique de Vettel en plus d’espérer des bonnes qualif’ et une bonne course d’Alonso, c’est chaud quand même, j’ai envie d’y croire quand même

FreshClean
Membre

Arretez d’y croire !
Les Ferrari sont trop lentes, n’ont été devant que par défaillance mécanique, accident ou condition météo des voitures devant ou en trichant comme à Austin en déplombant la boite du porteur d’eau (Massa).
On en reparle dimanche prochain à 20h00…

objectif
Invité
FreshClean Attention du manques d’objectivité.. Alonso est TOUJOURS dans les points sauf lorsque DEUX pilotes l’on sorti de la route dès le départ. Ils sont chaque fois en défaut ! Tiens, il s’agit d’écuries motorisées RENAULT. Vettel a déjà abandonné mais c’est t sur ennuis mécaniques. Alors tu estimes encore que VETTEL est un vrai champion. J’attends une dernière confirm. L’année prochaine , on pourra pénaliser les écuries dont l’aileron se déplacerait pendant la course. On pense bien sûr à RED BUll qui ont déjà triché avec des changements dans le configurateur. Je me rappelle aussi VETTEL qui s’arrête. n’a… Lire la suite >>
wpDiscuz