Accueil Berlines Volkswagen Golf VII : les détails

Volkswagen Golf VII : les détails

600
39
PARTAGER

Ca y est, la Golf VII est arrivée. On a maintenant une bonne idée de son apparence, voilà les informations qui vont avec, complémentées par les images recueillies par notre envoyé sur place à Berlin. La lecture de la fiche technique fait rapidement comprendre une chose : les images nous trompent. On croit y voir une simple évolution, alors que c’est une toute nouvelle voiture.

Le changement majeur concerne le poids de la voiture. VW s’est engagé résolument dans la course à l’allègement, tendance générale dans l’industrie, et cette Golf est l’illustration la plus significative jusqu’à présent de cette tendance avec le chiffre symboliquement arrondi de 100 kg gagnés sur la Golf 6. Basée sur la même plateforme MQB (Modularer Querbaukasten) que l’Audi A3 vue plus tôt dans l’année et qui va essaimer dans le reste du groupe, la Golf VII fait un usage généralisé de l’acier à haute résistance pour la coque et augmente la proportion d’aluminium ailleurs, la masse gagnée sur les suspensions atteignant par exemple 26 kg. La cure d’amaigrissement est générale, de la tuyauterie aux sièges et aux moteurs eux-mêmes.

C’est d’autant plus impressionnant que la taille de la voiture augmente. L’empattement, avec 2637 mm, prend 59 mm. La longueur est de 4255 mm (+56 mm) et la largeur 1799 mm (+13mm). Seule la hauteur est moins élevée avec 1452 mm (-28mm). Cela promet une meilleur habitabilité et un plus grand coffre, qui gagne 30l à 380l. Dans l’habitacle, le frein de parking électrique libère de l’espace dans la console centrale et on gagne quelques centimètres à tous les postes, 15 mm pour les jambes et 30 mm pour les épaules.

Au plan des motorisations, il est intéressant de constater que les projecteurs sont braqués vers le nouveau moteur essence 1,4l turbo de 140 chevaux qui implémente la désactivation de cylindres (2 cylindres désactivés entre 1400 et 4000 tr/mn) pour fournir un chiffre de consommation de 4,78l aux 100 km, un chiffre encore meilleur que les 4,9 l/100 km du plus petit 1,2l de 85 ch.

Côté diesel on retrouve les déjà connus 1,6l de 105 ch (3,8l/100km) et 2l 150 ch (4,11l/100 km) sans oublier le Bluemotion qui affiche fièrement le chiffre très bas de 85g/km de CO2 grâce à une consommation de 3,2l aux 100 km. Dire qu’il y a quelques années, ce type de chiffre était réservé à des prototypes ultra-légers et ovoïdes…

Le start/stop et la régénération au freinage sont sur toute la gamme et la DSG ajoute un système qui coupe l’alimentation dans certaines phases de conduite.

L’équipement annoncé insiste sur la sécurité avec un système de freinage multi-collision en standard, qu’on pourrait appeler Post Crash puisqu’il s’agit de continuer à appliquer les freins après l’accident pour éviter les collisions secondaires. La Golf reçoit par ailleurs le régulateur de vitesse adaptatif et l’assistance au freinage d’urgence vu sur des modèles plus importants jusqu’à présent.

On devrait avoir plus d’informations au moment du Mondial sur le reste des motorisations, que ce soit pour les versions plus musclées GTI et R ou pour les alternatives, hybride ou électrique, ainsi que les autres types de carrosserie (trois portes, break, etc).

Source VW
Crédit images leblogauto.com
Lire également:
Photos « live »
[zenphotopress album=13754 sort=random number=20]
Visuels officiels
[zenphotopress album=13750 sort=random number=10]
Première vidéo officielle

L’extérieur

L’intérieur

Poster un Commentaire

39 Commentaires sur "Volkswagen Golf VII : les détails"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Raph
Invité

Elle se démarre donc encoreen tournant la clé…???? Ils avaient plus de budget pour faire un truc moderne??????? J’aurais préféré un démarrage de notre temps plutot qu’un frein a mains electrique a choisir.

Commentaire
Invité

Inutile

Raph
Invité

Je retire ce que j’ai dit, les finitions haute ont le bouton de démarrage a coté du levier de vitesse.

Alors inutile mon commentaire??

Fabien
Invité

Non, le bouton est inutile.

Boss428
Invité

C’est à cause de gens comme vous que les nouveaux modèles sont bourrés de gadgets inutiles parfois au détriment de la base, un bon chassis, un bon moteur, un poids contenu. Merci!

MiguelAnge
Invité

Pour ta gouverne, la Golf 6 avait déjà cette option…
Connaissant les impacts sur l’architecture, l’usine à gaz en ce qui concerne les redondances, les kgs liés aux antenne HF, BF et la pieuvre constitué des cables et pour finir, être baigné dans une atmosphère d’ondes radio en permanence pour localiser le badge, et bien je préfère l’utilisation d’une antique clef mécanique….

j
Invité

ça évolue plus que de la 5 à la 6 mais c’est pas encore énorme (il aurait tort vus que la 6 reste au top des ventes européen )l’intérieur lui évolue bien même si je le trouve sans saveur elle a en tout cas en général un côté plus Audi

philippe
Invité

Le seul truc qui visuellement me gêne c’est les eux arrières. Trop fins et « pointus ».

Une Golf ça doit être mastoc, c’est dans ses gênes.

wpDiscuz