Accueil Ford Gymkhana 5 : Il est là !

Gymkhana 5 : Il est là !

86
20
PARTAGER

Pour ceux qui l’attendaient impatiemment depuis les nombreux teasers diffusés, Ken Block est de retour au volant de son panneau publicitaire, pardon, sa Ford Fiesta de rallye, pour le Gymkhana cinquième du nom. Au menu : gomme brulée, dérapage, échappement qui crache des flammes et des sauts en tout genre.

Ken Block nous offre donc une visite guidée et plutôt originale de la ville de San Francisco en passant par le centre, nous faisant faire un tour des fameux cable car, un stage de dérapage sur le port de San Francisco, des sauts a travers les rues pentues de la ville, un baptême de drift sur Lombard Street et quelques folies aux cotés de Travis Pastrana. Le tout pour finir sur une barge afin de démontrer qu’il l’est lui aussi.

La réalisation est comme toujours rythmée et bien filmé. On n’ose imaginer toutefois le coût de l’opération pour pouvoir laisser des virgules aux quatre coins de San Francisco…

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Gymkhana 5 : Il est là !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pro-pulsion
Invité

Mieux que le 4, et il réalise ici mon rêve de gosse à savoir, faire des jumps dans SF !!!

Bubbzy
Invité

Quel talent…

DiZeL
Membre

boarf je le trouve bien mou. Ou alors c’est la lassitude.

ludger
Invité

Idem…

A part les jolis jump, bof cet « épisode »…

Du déjà vu en fait… Tourner autour d’un plot, dans un « carré » etc… Une fois, deux fois ok, mais bon une fois de plus dans la 5ème vidéo…

Cet épisode parait moins recherché…

Les fameuses courses poursuite dans San Francisco sont plus « accrocheuses » que cet épisode je trouve….

Bref, à tourner en rond, on finit par plus avancer….

pousky
Invité

Les sauts sont magnifiquement filmés, mais par moment le montage saccadé devient pénible

leelabradaauto
Invité

ski s’appelle « du passage » – Bravo au gamin de cirque. ce truc va faire le buzz ds les cours de récréation… en cours aussi. Moi! ça m’a bien plu, c’est cadré, c’est varié, même le motard, comme les mouettes: il les a tous enfumés

wpDiscuz