Accueil Essence ou Diesel Carburants : la hausse continue

Carburants : la hausse continue

43
3
PARTAGER

La semaine dernière a vu le retour de la hausse des prix à la pompe après plus de 10 semaines de baisse continue. Cette hausse se poursuit cette semaine selon les chiffres publiés par le gouvernement. Pétrole en hausse et euro toujours aussi faible face au dollar font risquent fort d’installer cette hausse dans la durée.

Le Gazole était affiché à 1,3709 euros le litre contre 1,3449 la semaine passée. Cela représente une hausse de 1,9% (+2,60 centimes d’euros) en une semaine et 4,11% (+5,42 centimes d’euros) en 2 semaines. Ces deux semaines effacent la baisse que nous avions connu en 4 semaines et les prix retrouvent leur niveau de début juin. Coté supercarburants, le SP95 se vendait à 1,5512 euros le litre contre 1,5253 la semaine passée (soit une hausse de 1,7% ou 2,59 centimes d’euros). Quant au litre de SP98, il s’échangeait contre 1,6076 euros contre 1,5824 euros une semaine auparavant (soit une hausse de 1,59% ou +2,52 centimes d’euros).

Le trend haussier que connait le baril de pétrole depuis la mi-juin a vu la barrière des 100 dollars enfoncée et le baril pourrait désormais remonter à des niveaux très élevés. Actuellement il se négocie à 104,20 dollars tandis que l’euro reste scotché sur les 1,22 dollars à 1,2270 dollars faisant remonter les prix d’achat du brut en euros. Cette hausse devrait donc se poursuivre les prochaines semaines, en pleine période de départ en vacances, à moins que le nouveau gouvernement n’applique le gel des prix à la pompe qu’il avait évoqué.

Lire également : surtaxe sur les réserves pétrolières – une incidence sur les prix à la pompe
Carburants – la consommation repart également

Source : ministère

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Carburants : la hausse continue"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lafindunregne
Invité

Pour moi il y a 2 « fans » de voitures :

1- ceux qui ont un magnifique objet de collection au garage et généralement s’en servent que très occasionnellement. Anti-VE certainement, passéistes probablement. Des collectionneurs dans l’âme.

2- ceux qui aiment l’auto pour le confort qu’elle apporte, et tout le mode de vie qui va avec : objet de liberté par excellence. L’utilisant au quotidien et passant parfois 10% de leur vie ou plus, bouchons s’il le faut mais la considèrent comme le prolongement… de leur salon. Des automobilistes dans l’âme.

Vivement la déferlante prochaine des VE pour les deuxièmes.

beniot9888
Invité

Pour moi, il y en a beaucoup plus et ta vision est très réductrice, voir…

auto-pedia.fr
Invité

On va effectivement voir si le nouveau gouvernement tient ses promesses en gelant les prix. Quoiqu’il en soit c’est une mesure temporaire…

wpDiscuz