Accueil Actualités Entreprise Tesla S : les chiffres certifiés par l’EPA

Tesla S : les chiffres certifiés par l’EPA

41
9
PARTAGER

L’agence américaine de protection de l’environnement, EPA, vient de livrer les chiffres certifiés concernant la berline électrique Tesla S. Comme de coutume quand il est question d’un modèle électrique, les chiffres communiqués s’articulent concrètement autour de valeurs en équivalent de consommation essence.

Plus puissante et plus lourde que les autres (rares) autos du genre proposées sur le sol américain, la berline Tesla S s’en tire très bien au final.

Notons quand même que l’EPA annonce une autonomie s’affichant à 426 km (avec la batterie la plus puissante de 82 kWh) quand initialement Tesla évoquait quelques dizaines de kilomètres de plus à 482 km.

Les autres données concernant l’autonomie avec les packs de batteries moins puissants, donc 40 kWh et 60 kWh, n’ont pas été communiquées. Ces chiffres le seront sûrement dans plusieurs mois au lancement même de ces versions. Tesla avance pour l’heure 255 km et 370 km.

Enfin, en version 82 kWh, la berline affiche finalement des niveaux de consommation en ville, autoroute et mixte à respectivement 88 miles per gallon (mpeg), 90 mpeg et 89 mpeg soit 2,67 l/100 km, 2,61 l/100 km et 2,64 l/100 km soit des chiffres à l’image de ceux révélés lors de la présentation de l’auto.

Source : EPA via Inside Line.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Tesla S : les chiffres certifiés par l’EPA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
corbaks
Invité

Comment peut on donner un chiffre en l/100 alors que la voiture n’a pas de moteur thermique???

Thibaut Emme
Admin
@corbaks: c’est une équivalence. La batterie de 82 kWh permet de faire 426 km. On « consomme » donc 19,24 kWh/100km (ce qui me semble élevé mais bon soit). Ces 19,24 kWh correspondent à 69 265 kJ environ. Or l’essence et le diesel ont à peu près le même PCI (pouvoir calorifique inférieur) qui correspond grosso modo à l’énergie contenue dans 1 kg d’essence soit 42 600 kJ/kg. Il faut donc 1,63 kg de super sans plomb pour fournir la même énergie que la batterie pour faire 100 km. Or 1 litre de SP95 fait 0,75 kg, on arrive donc à 2,2… Lire la suite >>
Pacome
Invité

Super commentaire Thibaut. Merci!

corbaks
Invité
Merci Thibaut pour ta reponse, même si je persiste à penser que donner cette equivalence ne veux pas dire grand chose au final, pour moi, une electrique devrait avoir sa propre « unitée » qui serrait par exemple Km/KWH. ce qui engloberait la performence globale de la voiture, comme le rendement de la baterie, son poid, son rendement moteur. pour ce qui est du comparatif avec la leaf, en plus de la robe, je pense que le gabari n’est pas non plus le même, sans compter les perfs? je ne me sui spas trop intéressé à la leaf, mais ici le modèle… Lire la suite >>
Same Yumako
Membre

@Thibaut Emme: merci pour cette explication ! 🙂

Thibaut Emme
Admin
@Corbaks: en fait les électriques avaient leur propre consommation d’énergie affichée jusqu’à il y a peu de temps aux USA. C’était en kWh « classique » ce qui permet rapidement de faire le rapprochement : batterie de 22kWh, conso de 15kWh, donc autonomie de 146 km (env. les Z.E. actuels 😉 ) Mais les autorités américaines ont pensé utile de tout ramener à ce que les gens connaisse…c’est à dire le super carburant (gasoline). En France comme ce n’est toujours pas fait, on peut afficher une consommation de 0 l/100km quand bien même ce n’est pas tout à fait vrai. Mais cela… Lire la suite >>
Chataigne
Invité

en revanche, la production de 1KWh d’énergie électrique consomme beaucoup plus d’énergie que la « production » d’1KWh de SSP95. Sans compter que l’essence s’évapore moins que l’auto-décharge des batteries.
Les mesures des conso des maisons neuves tiennent compte des conso « cachées » propres à chaque énergie (boir, fuel, élec, gaz…)

wizz
Membre

part l’éolienne, l’hydraulique et le solaire où l’énergie primaire est gratuite, sinon pour les autres moyens de production d’électricité, il faut dépenser de l’énergie primaire (sous forme de charbon, de gaz, de fuel ou d’uranium), et donc la question du rendement y importe. Et donc en faisant la conversion charbon->électricité, cela se passe par une centrale thermique, et donc est soumise à cette incontournable loi de Carnot et son rendement (1-Tf/Tc)

luxury
Invité

bravo, bon article et encore plus bonnes explications en commnetaire.

cette tesla va faire un carton, elle a tout pour, une ligne, un prix, une autonomie.

vivement sa sortie.

wpDiscuz