Accueil Ford BTCC à Thruxton: « I’m singing in the rain… »

BTCC à Thruxton: « I’m singing in the rain… »

63
0
PARTAGER

Le titre de l’article fait bien sur référence à la version du film Orange mécanique. Car en BTCC, même sous la pluie, on se donne gaiement des coups de portière.

La liste des forfaits débute avant le meeting. L’Insignia VX-R n’est toujours pas remise de sa sortie de route à Brands Hatch (ci-dessous.) John Thorne a déjà renoncé après les essais de Donington. Du coup, il n’ose même pas se présenter à Thruxton.

C’est désormais une tradition cette saison: à chaque manche, Rob Austin a des soucis. Déjà handicapé par le moteur de son Audi A4 à Donington, le pilote/préparateur casse deux blocs au banc, cette semaine.

Il est néanmoins persuadé qu’une fois que tout ira bien, son Audi sera une fusée!

Les essais

Jason Plato est victime de sa générosité. A trop vouloir en faire, il froisse sérieusement sa MG6. Heureusement, avant de sortir, il a réalisé le 2e temps absolu.

Gordon Shedden (Honda Civic) survole les essais libres.

Néanmoins, lors des qualifications, c’est une autre Civic qui s’impose: celle d’Andrew Jordan.

Course 1

Au feu vert, sous la pluie, Mat Jackson (Ford Focus) bondit. Jackson et les sociétaires de la première ligne, Jordan et Plato, se retrouvent à trois de front à la chicane. Forcément, ça ne passe pas. Plato se lance dans le jardinage tandis que Jordan percute un mur.

Dave Newsham (Vauxhall Astra) en profite pour prendre la 2e place.

Une fois revenu en piste, Plato part avec le couteau entre les dents. Il revient à grandes enjambées sur Newsham et Jackson.

Hélas pour lui, dans l’avant-dernier tour, Liam Griffin (Ford Focus) sort violemment. Le safety-car intervient, les positions sont figées et c’est sous drapeaux jaunes que Jackson, Newsham et Plato passent la ligne d’arrivée, dans cet ordre.

Course 2

La pluie ne cesse pas. Au contraire et les deux premiers tours ont lieu derrière le safety car. Au « départ », comme on peut le constater, la visibilité est quasi-nulle:

Dans ce contexte, c’est la prime aux « gros cœurs ». Shedden est de ceux-là. Il remonte les concurrents et s’offre le scalp de Jackson, frêle leader. Jackson n’arrive pas non plus à retenir Plato et dans les derniers tours, c’est Newsham qui klaxonne. Jackson parvient néanmoins in extremis à sauver la médaille de bronze.

Quant à Shedden, il est acclamé par son équipe, qui a sorti les cirés et les bonnets!

Course 3

Comme d’habitude, la dernière course possède son lot de rebondissements. Grâce à la grille inversée, Tony Gilham (Honda Civic) s’élance en tête. Mais ce pilote/patron d’écurie perd tout dés les premiers tours.

Il est d’abord rattrapé par Shedden, pourtant parti 5e et par Matt Neal. Gilham commet une première faute et les deux autres Civic en profitent.

Il se retrouve alors sous la pression de Frank Wrathall (Toyota Avensis.) Gilham se désunie et se sort tout seul.

Pendant que Wrathall regarde la Civic multicolore abandonner, Plato en profite pour s’infiltrer. Mais à coups de pare-chocs, le pilote de la Toy’ reprend sa 3e place.

Devant, Shedden contrôle parfaitement Neal et il s’élance vers un deuxième succès du week-end.

Au classement, Plato profite de sa régularité pour conserver la tête du classement. Avec 129 points, il devance d’une courte tête Shedden (125 points) et Neal (115 points.)

Source:
BTCC

A lire également:
BTCC à Donington: welcome to fight club

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz