Accueil Berlines Hyundai Eon, plus indienne que coréenne

Hyundai Eon, plus indienne que coréenne

99
2
PARTAGER

A présent solide numéro deux du marché indien, Hyundai vient conforter ses positions sur le marché des petites berlines économiques avec l’Eon. Un modèle moderne, conçu spécifiquement pour l’Inde et qui remplacera à terme la vieillissante, mais toujours bien vendue, Santro.

Modèle essentiel de la conquête du marché par Hyundai, la Santro est encore aujourd’hui l’un des piliers des ventes de la marque coréenne. Son remplacement est donc effectué avec soin, par un modèle spécifiquement étudié pour le marché indien. Par prudence, l’Eon ne remplacera toutefois pas la Santro de façon immédiate.

Totalement inscrite dans la gamme la plus actuelle de Hyundai en termes de style, l’Eon prend place sous la i10. Une i05 en quelque sorte, sachant qu’à terme une i15 viendra s’intercaler dans certains pays entre i10 et i20. Longue de 3m495, large de 1m55 et haute de 1m50, elle est motorisée par un petit 3 cylindres de 814 cm3, et développant 56 ch et 77 Nm. La boîte est exclusivement manuelle à 5 rapports. Un moteur moins puissant que celui de la Santro (1.0l 63 ch / 89 Nm), mais qui pourrait être rejoint prochainement par un moteur 1.0l, proche de celui de la i10. Des variantes GPL ou GNV seraient aussi dans les cartons, ainsi qu’une éventuelle version diesel.

Quoi qu’il en soit, ainsi motorisée l’Eon affiche surtout une consommation inférieure à celle de ses rivales, à 21,1 km/l,(4,74 l/100 km) contre 20,2 pour une Alto K10 ou 19,7 pour l’Alto. Car c’est bien ce modèle vedette de Maruti-Suzuki, et véhicule le plus vendu en Inde avec plus de 25.000 exemplaires par mois, que s’adresse l’Eon…

La première version baptisée D-Lite se passe de rétroviseur côté passager, de vitres teintées, des boucliers ou poignées de portes ton caisse, d’habillages complets des portes, de ablette arrière, de réglage du volent, mais aussi de climatisation ou de direction assistée. La climatisation arrive sur la D-Lite O. Viennent ensuite les versions Era, Magna, Magna O et Sportz. Cette dernière est la seule à recevoir un accès mains libres, des phares antibrouillard, un airbag conducteur, les poignées de portes et boucliers peints, d’enjoliveurs de roues complets, un volant trois branches, des poignées de portes intérieures chromées. Il s’agit bien entendu du modèle présenté sur les photos officielles…

Les prix débutent à 2,7 lakhs et culminent à 3,75 lakhs, soit un peu moins cher qu’une Santro. C’est aussi un peu plus qu’une Alto qui démarrer à 2,32 lakhs. Mais Hyundai compte sur le style et la meilleure finition de l’habitacle pour séduire, et espère en vendre 150.000 exemplaires par an. En Inde uniquement, puisque ce modèle ne devrait pas être exporté…

2011_Hyundai-Eon_022011_Hyundai-Eon_032011_Hyundai-Eon_062011_Hyundai-Eon_092011_Hyundai-Eon_08

Source : Hyundai

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Hyundai Eon, plus indienne que coréenne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
sunseeker
Invité

Je suis habituellement pas un acharne de la faute d’orthographe mais la… exemple
« de ablette arrière, de réglage du volent ». Une relecture s’impose!
P.S. pas d’accent n’ayant pas de clavier francais

TIHO
Invité

Bonjour,

Une petite précision, cette Eon est annoncé chez nous en Algérie pour 2012, donc elle sera exportée d’inde.

wpDiscuz