Accueil Constructeurs Ursula Piëch héritera de Volkswagen

Ursula Piëch héritera de Volkswagen

141
2
PARTAGER

Ferdinand Piëch avait annoncé à l’automne son intention de border sa succession. En cette fin d’année, l’actionnaire principal de Volkswagen a annoncé son unique héritière : sa femme Ursula.

Ferdinand Piëch est de la race des grands de ce monde. Petit-fils de Ferdinand Porsche, il est président du conseil de surveillance du groupe Volkswagen et à l’origine de l’exceptionnelle expansion de ses marques ces dernières années.

A 73 ans, il lui reste encore beaucoup de travail pour atteindre son objectif de placer Volkswagen en tête du classement mondial des constructeurs en 2018. Pour cela, il doit encore finaliser la reprise de Suzuki, le mariage avec Porsche et poursuivre sa course face à Toyota et GM.

Et c’est justement le mariage avec Porsche qui accapare son temps depuis de nombreux mois. Car le montage n’est pas simple. Et si Porsche a bien cru pouvoir avaler Volkswagen il y a trois ans, c’est désormais le mastodonte qui doit prendre le contrôle de la firme de Stuttgart. Le tout au prix de participations croisées qu’il est nécessaire de bien contrôler. C’est pour cette raison que Ferdinand Piëch vient de décider de léguer – à sa mort – son patrimoine à sa femme Ursula et non à ses douze enfants (de quatre mères différentes).

Car le loup est dans la bergerie. Dans une récente interview en Allemagne, Piëch assurait qu’une « majorité » de ses enfants le soutenait. C’est là que l’affaire se corse. Si un ou plusieurs enfants pouvaient rallier Porsche avec un (ou plusieurs) douzième des parts que détient Piëch dans Volkswagen, le rapport de force pourrait encore s’inverser. Afin d’écarter cette menace, le grand Ferdinand mise donc sur sa femme, de dix-neuf ans sa cadette (et mère de trois des douze enfants).

Leur rencontre remonte à 1982. Gouvernante de ses premiers enfants, elle a depuis – beaucoup – progressé dans la hiérarchie familiale. Toujours souriante et adapte des tenues voyantes, Ursula pourrait donc devenir très officiellement madame Volkswagen, elle qui participe déjà depuis longtemps à toutes les réunions stratégiques.

Autre détail qui compte, Ursula Piëch roule à loisir en Ferrari 355, Bentley GTC ou Bugatti Veron.

Mais pour le moment, Ferdinand Piëch reste LE patron de Volkswagen.

A lire aussi : Piëch veut placer un proche chez Porsche

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Ursula Piëch héritera de Volkswagen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mapaulo
Invité

Quelle belle histoire de ce septuagénaire président et celle de sa fidèle épouse avec leur jolie douzaine d’enfants, il mériterait la médaille de la famille surtout que 9/12 de sa descendance aurait signé la clause successorale.
J’avoue que Mme née Liliane Schueller, n’aura pas eu tant de chance en cette fin d’année ou l’amour et la famille sont des liens qui doivent se renouer.

Marine Lepen
Invité

Meilleurs voeux pour 2012.

wpDiscuz