Accueil Actualités Entreprise Ferdinand Piëch protège son héritage

Ferdinand Piëch protège son héritage

137
4
PARTAGER

Ferdinand Piëch a profondément changé le paysage automobile européen, et mondial durant sa carrière. Une carrière qui n’est certes pas terminée, mais à 73 ans, celui qui a résisté à nombre de tempêtes et tentatives de putsch prépare sa succession. Il a ainsi défini les conditions auxquelles son épouse et ses 12 enfants pourraient profiter de son héritage.

Les participations de Ferdinand Karl Piëch dans Volkswagen et  Porsche ont ainsi été transférées récemment au sein de deux fondations de droit Autrichien, dénommées Ferdinand Karl Alpha et Ferdinand Karl Beta, qu’il dirigera. Ces fondations auront des règles bien particulières, en particulier en ce qui concerne la cession des parts. Pour qu’un membre puisse vendre ses parts, il faudra réunir les conditions suivantes : avoir l’accord du conseil d’administration du fonds, celui du conseil de surveillance, ainsi que celui de 9 des 12 héritiers. Autant dire que ces conditions semblent quasiment impossible à réunir.

Ferdinand Piëch a 12 enfants, de quatre mères différentes, qui n’ont pas toutes été ses épouses… Les enfants nés en dehors de l’union légitime recevront un accès moindre à la fondation, et certains envisagent d’ores et déjà de porter l’affaire devant les tribunaux.

Son épouse, Ursula Piëch, aura un rôle prépondérant dans la gestion des fonds. A une petite condition. Si elle divorce avant le décès de Ferdinand, ou si elle se remarie après, elle perdra tout…

Les choses ont l’avantage d’être claires, Ferdinand Piëch n’envisage nullement que son héritage soit dilapidé et dispersé, et continuera même après sa mort à montrer qui est le patron…

Source : Focus

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Ferdinand Piëch protège son héritage"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
NeronLeVelu
Invité

donc les heritier doivent se mettre d’accord, à sa mort sans doute, pour transferer les part vers une autre societe moins restrictive pour tous … mais il devront se mettre d’accord avant avec les 2 conseils Ou faire une augmentation de capital des sociétés

DiZeL
Membre

« ou si elle se remarie après » !!! quel trou du cul ! Je comprend qu’il protège son groupe, qu’il veut éviter que ses parts soient bradés n’importe comment, mais cette close là est vraiment ignoble.

OliRBR
Invité

Plus mégalo, c’est dur de trouver !

@DiZeL : surtout lorsque l’on fait un tour d’horizon sur sa vie familiale , on ne peut pas dire qu’il soit un modèle de fidélité (4 mères différentes)
Le fait qu’il n’a ssume pas de la même façon ses enfant qu’ils soient nés dans le mariage ou pas est également limite…

wizz
Invité

Oh Fernado, la solution est pourtant si simple.
Il te suffira de faire ton (faux) coming out, de dire que tu es atteint du SIDA. De cette manière, aucune personne ne voudrait niquer ton ex-femme lorsque tu seras mort….

wpDiscuz