Accueil F1 F1 : la 300e de Barrichello approche

F1 : la 300e de Barrichello approche

61
2
PARTAGER

Ce week-end dans les Ardennes sur ce circuit de Spa Francorchamps, un petit frisson devrait parcourir l’échine de Rubens Barrichello. Le Brésilien, sauf catastrophe, prendra en effet le départ de son 300e GP en Formule 1 à bord de sa monoplace FW32. Quelques chiffres concernant le pilote Williams ? Dix-huit ans de carrière, onze succès, soixante-huit podiums, 637 points et donc 300 GP. « Spa est un grand circuit. J’y ai gagné dans les catégories inférieures. Cette course sera la 300e de ma carrière. Je suis privilégié de pouvoir durer dans ce sport depuis aussi longtemps. Je pense que je suis encore au top et je prévois d’être compétitif bien après mon 300e Grand Prix« , confie le Brésilien.

Des chiffres complémentaires, on pourrait en citer bien d’autres. Allez par exemple rappelons par exemple qu’il changea cinq fois d’écurie ou qu’il totalise à ce jour quatorze pôles positions et qu’il fut deux fois vice-champion du monde en 2002 et 2004 chez Ferrari (derrière qui vous savez).

En 2008 lors du GP de Turquie, il dépassait alors Ricardo Patrese en prenant son 256e départ. Plus tard, en 2009 et précisément au 47e tour du GP de Monaco, il devenait le pilote à boucler le plus de tours devant Michael Schumacher (13 909 tours).

Elle est loin l’époque où le natif de Sao Paulo (il a vu le jour en 1972) participait, à 20 ans seulement, à la première course de son histoire. C’était chez Jordan le 14 mars 1993, sur le circuit de Kyalami, lors du Grand Prix d’Afrique du Sud (abandon à la clef). Nul doute que pour sa 300e le bientôt quadragénaire aimerait glisser très loin sur le toboggan des Ardennes. « Je pense que je suis toujours à mon plus haut niveau et je projette de rester compétitif longtemps après mon 300e Grand Prix« , conclut le pilote. Rendez-vous dimanche.

A lire également. F1 : argent et scrupules.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz