Accueil Sport auto Super GT 2010 – 4 Doublé Nissan à Sepang à l’issue d’une...

Super GT 2010 – 4 Doublé Nissan à Sepang à l’issue d’une course virile

47
0
PARTAGER

La course de Sepang sourit traditionnellement à Nissan et cette édition n’a pas failli à la règle. C’est la GT-R no12 du team Impul qui a enfin renoué avec la victoire après une saison et demie sans réussite, devant la voiture soeur du team Nismo, la 23, après une course très disputée marquée par de nombreux contacts et une pluie de drive through. Une après-midi des plus intéressantes.

GT500

Comme prévu, la séance de qualification favorisait les autos les moins chargées en lest de pénalité et c’est la GT-R bleue no12 aux mains de Tsugio Matsuda qui s’installait en pole devant Ralph Firman sur la Honda HSV-010 no8 du team ARTA, la Nissan no23 de Satoshi Motoyama et la première Lexus, la no6 de Bjorn Wirdheim. Les voitures viraient dans cet ordre au premier virage. Motoyama ratait une première attaque sur la Honda de Firman et se retrouvait cinquième derrière un Izawa en forme sur la HSV no100 qui progressait vers le haut du classement. Peu après la mi-course et les ravitaillements effectués sans encombre par les voitures devant, le jeune Yamamoto qui avait pris la succession d’Izawa sur la Honda Raybrig no100 se retrouvait dans les roues de la GT-R Impul de tête et finissait par l’éperonner et l’envoyer en tête à queue. La Honda se retrouvait en tête avec, revenant comme un avion derrière, la GT-R Nismo no23 aux mains d’un Benoît Tréluyer déchaîné, toujours sur un nuage une semaine après son superbe podium au Mans. Le pilote français y mettait un peu trop d’ardeur et envoyait à son tour la Honda de Yamamoto en tête à queue… avant que les deux pilotes ne soient condamnés à chacun un drive through les renvoyant au-delà de la cinquième position et par conséquent redonnant le commandement à la GT-R Impul ! Il restait alors 12 tours à couvrir avant le drapeau mais la course était loin d’être terminée. Si Yamamoto avait été refroidi par sa pénalité et restait à l’arrière, Tréluyer lui était remonté comme une pendule et se remettait à attaquer, bien aidé par ses pneus Michelin toujours performants à Sepang. Il retrouvait sur sa route la Honda no18 que Loïc Duval, lui aussi de retour de sa belle prestation mancelle, avait monté à la quatrième position avant de passer le volant à son coéquipier Takashi Kogure. La Nissan passait bientôt la Honda grise et voyait les deux autos restant entre elle et la seconde marche du podium disparaître du classement : un malaise pour Ide sur la HSV Arta no8 et un accrochage avec un attardé pour la HSV Keihin no17. Au final, Quintarelli et Matsuda l’emportent devant Tréluyer/Motoyama et Duval/Kogure.

GT300

La course des GT300 a été autant disputée que dans la catégorie supérieure. Comme dans les précédentes épreuves de la saison, c’est une ex-GT2 qui s’installait en pole, la F430 no11 de Tanaka/Hiranaka. Elle se faisait passer peu après le départ par la Porsche Hankook no33 qui s’inclinait rapidement devant une RX7 RE-Amemiya no7 qui faisait honneur à son sponsor malaisien. La catégorie n’était pas plus avare en accrochages que le GT500, dont un fatal à la Porsche no33 qui une fois de plus ne voyait pas le drapeau après avoir pourtant brillé plusieurs fois cette saison. C’est la Garaiya no43 qui émergeait pour prendre la seconde position devant la Corolla Axio no74 qui décrochait un second podium consécutif après sa victoire à Fuji.

Au championnat, l’équipage Ito/Wirdheim de la Lexus no6 prend le commandement devant la no1 de Wakisaka/Lotterer qu’on n’a pas beaucoup vu ce week-end et Duval/Kogure.

Prochaine épreuve à Sugo les 24 et 25 Juillet.

SUPER GT INTERNATIONAL SERIES MALAYSIA

Classement GT500
1. 12 CALSONIC IMPUL GT-R Tsugio Matsuda/Ronnie Quintarelli
2. 23 MOTUL AUTECH GT-R Satoshi Motoyama/Benoît Tréluyer
3. 18 Weider HSV-010 Takashi Kogure/Loïc Duval
4. 6 ENEOS SC430 Daisuke Ito/Bjorn Wirdheim
5. 100 RAYBRIG HSV-010 Takuya Izawa/Naoki Yamamoto

Classement GT300
1. M7 MUTIARA MOTORS AMEMIYA SGC 7 Nobuteru Taniguchi/Ryo Orime
2. 43 ARTA Garaiya Morio Nitta/Shinichi Takagi
3. 74 COROLLA Axio apr GT Takuto Iguchi/Yuji Kunimoto
4. 11 JIMGAINER DIXCEL DUNLOP F430 Tetsuya Tanaka/Katsuyuki Hiranaka
5. 3 HASEMI SPORT TOMICA Z Kazuki Hoshino/Masataka Yanagida

Classement du championnat après 3 épreuves
1. 6 Daisuke Ito/Bjorn Wirdheim 40 pts
2. 1 Juichi Wakisaka/André Lotterer 37 pts
3. 18 Takashi Kogure/Loïc Duval 35 pts
4. 12 Tsugio Matsuda/Ronnie Quintarelli 33 pts
5. 35 Hiroaki Ishiura/Kazuya Oshima 31 pts
6. 38 Yuji Tachikawa/Richard Lyons 30 pts
7. 24 J.P.Lima de Oliveira/Hironobu Yasuda 25 pts
8. 100 Takuya Izawa/Naoki Yamamoto 21 pts

Crédit photos : GT Association, Honda, Toyota, Nissan

Lire également:
Super GT 2010 – 1 : la ténacité d’Oliviera et Yasuda récompensée
Super GT 2010 – 2 : Kogure et Duval inaugurent le palmarès de la HSV-010 à Okayama
Super GT 2010 – 3 : Festival Lexus à Fuji

SuperGT_Sepang_2010_8SuperGT_Sepang_2010_9SuperGT_Sepang_2010_3SuperGT_Sepang_2010_1SuperGT_Sepang_2010_6SuperGT_Sepang_2010_5SuperGT_Sepang_2010_2SuperGT_Sepang_2010_11SuperGT_Sepang_2010_4SuperGT_Sepang_2010_10SuperGT_Sepang_2010_12SuperGT_Sepang_2010_13SuperGT_Sepang_2010_7

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz