Accueil Chevrolet Essai Ford Mustang GT 2010 & Chevrolet Camaro SS : quart d’heure...

Essai Ford Mustang GT 2010 & Chevrolet Camaro SS : quart d’heure américain (1/3)

549
0
PARTAGER

Dodge avec la Challenger, Chevrolet avec la Camaro, et puis tout dernièrement la nouvelle génération de Mustang… Les muscle cars à l’américaine sont de retour et l’envie nous démangeait de titiller leurs V8 du pied droit. Difficiles à trouver en France ? Qu’à cela ne tienne, American Car City est là pour ça, nous permettant de nous mettre au volant de la Camaro et de la Mustang 2010.


Ces deux sportives typiquement américaines partagent les mêmes recettes : un V8 de forte cylindrée (4,6l et 315ch pour la Mustang, 6,2l et 400ch pour la Camaro), une gueule d’enfer et une conception relativement simple (qui va jusqu’à un conservateur pont arrière rigide sur la Mustang.

C’est dans le froid que nous sommes allés à la rencontre de ces deux engins. Dès le premier coup d’œil, la Camaro se fait bien plus remarquer que la Mustang, en tout cas dans la configuration qui nous est proposée à l’essai. Il faut dire que le jaune de la Chevrolet n’a rien pour la rendre discrète. Ajoutez à cela un avant en étrave, un toit plat, ses grosses jantes de 20 pouces et les rétros de concept car et vous comprendrez mieux les multiples regards rivés sur vous. Bref, la Camaro en fait des tonnes et peut-être parfois même un peu trop, à l’image des fausses ouïes en creux devant les roues arrière, qui ne s’imposent pas.

A côté, la Mustang noire semble presque discrète. Et pourtant, elle fait aussi étalage de sa puissance. Mais voilà, elle conserve les codes stylistiques de sa devancière, ses roues sont moins imposantes, elle semble moins large… La partie avant au capot plus plongeant que la précédente mouture laisse transparaître l’influence du maître italien Giugiaro. On y retrouve en effet quelques lignes de son concept Mustang vu à Los Angeles en 2006. On ne s’en plaindra pas, la ligne gagnant en finesse sans renier ses origines. Et pour ceux qui veulent plus de spectacle, ils n’auront qu’à attendre les futures déclinaisons que nous réservent Ford tout autant que Shelby. A n’en pas douter, il y aura du spectaculaire au menu sous peu.

Quant à l’intérieur, traditionnel sujet qui fâche chez les américaines, il est sur la Mustang comme sur la Camaro, tout à fait acceptable. Preuve que la lubie du journaliste européen est persistante et trouve un écho chez les constructeurs, la Mustang se pare même de plastiques moussés sur la partie haute de la planche de bord. Celle-ci présente des lignes symétriques, rappelant les premières générations de la pony-car. Le reste est moderne, avec un équipement complet mais sans excès, à savoir celui d’une compacte haut de gamme… ou d’une allemande sans option.

La Camaro offre à ses occupants une présentation plus originale, avec notamment la batterie de petits compteurs situés devant la commande de boîte. Ironie du sort, l’intérieur fait plus qualitatif dans la version de base avec V6 que dans notre SS V8. En effet, les parements en tissu de la version de base sont ici remplacés par un drôle de plastique métallisé laqué. Il paraît que la particularité de cet habillage est de s’éclairer de bleu aux extrémités la nuit. Nous n’aurons pas le bonheur de le vérifier…

Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-18Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-27Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-13Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-14Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-7Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-34Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-33Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-12Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-20Essai-Ford-Mustang-amp-Chevrolet-Camaro-19

Lire également :
Essai Ford Mustang GT 2010 & Chevrolet Camaro : on s’fait des langues en Ford Mustang
Essai Ford Mustang GT 2010 & Chevrolet Camaro : donne-moi ton coeur, baby
Essai Ford Mustang Bullitt

Essai Dodge Challenger

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz