Accueil Nissan Rachat de Ssangyong : l’Alliance Renault/Nissan sur les rangs

Rachat de Ssangyong : l’Alliance Renault/Nissan sur les rangs

52
4
PARTAGER

Sur les sept offres annoncées pour le rachat du plus petit des constructeurs coréens Ssaangyong, nous venons de vous faire état de la position de l’Indien Mahindra dont l’appétit industriel semble grandissant ces dernières heures. Si l’identité de tous les acteurs en lice n’a pas encore été dévoilée, et le ne sera pas au moins jusqu’au 31 mai (date butoir dans le dépôt des offres), l’Alliance Renault/Nissan se serait aussi portée candidate au rachat. Plus que l’Alliance ou Renault ce serait logiquement Renault Samsung Motors qui serait sur le devant de la scène. Objectif ? Améliorer et renforcer encore sa position sur le marché sud-asiatique. « Pour des raisons juridiques, nous ne pouvons faire aucun commentaire« , confie pour sa part un porte-parole de l’Alliance. Pas de démenti formel donc.

Placé sous administration judiciaire depuis le début de 2009, le constructeur coréen en difficulté Ssaangyong Motors susciterait donc l’intérêt de plusieurs candidats. Soit sept comprenant Mahindra et donc Renault Samsung Motors.

L’opération financière ne semble pas insurmontable si on se réfère aux chiffres publiés par la presse sud-coréenne valorisant la transaction entre 300 millions et 500 millions de dollars soit approximativement de 242 à 403 millions d’euros.

En imaginant que Renault Samsung Motors emporte le morceau, cela pourrait lui offrir un peu plus de poids et une gamme plus diversifiée en Corée du Sud (dans le top 5 des marchés mondiaux) face aux deux mastodontes locaux Hyundai et Kia tout en s’offrant une fenêtre d’ouverture plus large en Asie du sud Est.

Renaul réaliserait aujourd’hui 5 % de ses ventes au pays du matin calme, la reprise de Ssangyong renforcerait certes sa position mais ne lui permettrait pas dans l’immédiat de boxer dans la même catégorie que Hyundai, Kia mais de conforter ses distances vis à vis de GM Daewoo. Quid de la rentabilité de l’opération également ? A suivre donc.

A lire également. Mahindra sur les rangs pour racheter Ssangyong.

Source : Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz