Accueil Caterham Essai Caterham CSR 175: une petite bombe à manier avec délicatesse

Essai Caterham CSR 175: une petite bombe à manier avec délicatesse

686
14
PARTAGER

Les moins familiers avec la marque se souviendront peut-être de la Lotus 7, la voiture du Prisonnier (série anglaise devenue culte) qui débuta sa carrière en 1957 et dont le concept émanait d’un brillant ingénieur anglais répondant au nom de Colin Chapman.

Eh bien la Caterham c’est un peu sa fille légitime contrairement à de nombreuses copies qui ont vu le jour depuis. La CSR 175 n’est plus équipée du bon vieux Ford Crossflow des Lotus Cortina mais d’un 4 cylindres 2.0l Duratec Ford de 175cv et croyez-moi la différence se fait sentir sans pour autant altérer l’esprit de la Seven.

La Caterham CSR 175 est l’entrée de gamme de la série qui comprend la CSR200 (de 200cv), la CSR260 (de 260cv) et la CSR260 Superlight. Si 175cv peuvent paraitre au premier abord comme une puissance « familiale » gardons tout de même à l’esprit que cet engin de 575kg seulement, pèse moins lourd que le Pack de l’équipe de France de Rugby, je vous laisse calculer le rapport poids / puissance. Nous sommes donc à bord de ce qui se rapproche le plus d’une monoplace de route avec l’avantage considérable de faire partager son bonheur aux plus courageux de votre entourage.

C’est donc sur le circuit de Croix en Ternois que nous avons retrouvé l’équipe de Caterham  fraichement arrivée par le Ferry pour tester cette petite bombe et la comparer entre autres à la R300, ce qui n’aura pas forcément été une bonne idée dans notre cas comme l’atteste la vidéo bonus.

La Caterham est un étrange engin,  à la fois facile à apprivoiser et très rapidement à la limite, prévenant dans les courbes et capable de décrochages assez sévères lorsque l’on veut taquiner le chrono de façon un peu brusque. La CSR 175 est tout d’abord assez confortable, même pour les grands gabarits. La position de conduite est presque parfaite, un volant rétractable serait un plus pour les longues jambes mais gardons à l’esprit que c’est avant tout une voiture de route, même si les apparences sont trompeuses.

Une fois à bord, impossible de refréner son avis d’attaquer, cette auto a été conçue pour cela et ses 175 chevaux vous propulsent de 0 à 100 en 4,9 secondes. Sa vitesse de pointe de 225km/h est largement suffisante pour un véhicule de ce poids et ce n’est d’ailleurs pas son intérêt principal, bien au contraire, c’est son comportement dynamique qui en fait un véritable jouet pour amateur de sensations et cela en partie grâce à des suspensions arrières indépendantes et des suspensions avant inboard.

Le freinage en bas de la ligne droite des stands se fait de 170km/h à 40km/h pour l’épingle en à peine 60m, sans ne jamais perdre aucun contrôle directionnel. Le double gauche qui suit fait légèrement décrocher l’arrière train qui se maintient de façon très saine en conservant un filet de gaz et un très léger contre-braquage. La voiture est très sensible au transfert de masse avec un léger sous-virage en entrée suivi d’un tout aussi léger sur-virage en sortie à condition de la manier avec délicatesse… Appel contre-appel sont donc proscrits à moins de vouloir finir dans le mur instantanément. La Caterham est ce qui se rapproche le plus d’une monoplace à ceci près qu’elle est moins vive dans ses réactions mais finalement presque aussi rapide au chrono qu’une Formule Ford Kent préparée pour la course.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xcyd20
Essai Caterham CSR 175 – Test 2010
Une production 3Lezards

Equipée avec des pneus Avon CR500 et une boite 6 rapports en option, la CSR 175 est un des modèles les plus maniables et excitants de la marque Caterham. Selon David Ridley, Responsable du Développement Commercial à l’International de la marque:

Le total des ventes de voitures CATERHAM à l’exportation n’a jamais été aussi important qu’en 2009. La Superlight R300 remporte déjà un vif succès en Europe et je suis sûr que la CSR 175 fera autant d’enthousiastes.

Le « light is right » de Chapman est bel et bien resté la philosophie des concepteurs de cette CSR 175 qui reste aussi British qu’un Fish&Chips de l’East-end, minimaliste jusqu’au bout des triangles à l’exception peut-être de son prix qui,  à €45995, donnera pas mal à réfléchir à ses propriétaires avant d’aller flirter avec le mur.

Vidéo bonus: ce qui faut justement éviter à bord d’une Caterham


Qui veut gagner des pistons

Un grand merci à Gonzague Dambricourt du blog automobile pour les photos statiques, le tuyau pour l’essai et son soutien moral en tant que passager de la vidéo bonus. Un grand merci à Loic pour les photos en piste.

Lire également: essai Caterham 260: sensations pures

Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-29Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-23Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-14Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-25Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-24Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-20Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-31Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-8Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-26Caterham-CSR-175-Croix-en-Ternois-28

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz