Accueil Actualités Entreprise Prime à la casse : l’Espagne joue les prolongations

Prime à la casse : l’Espagne joue les prolongations

187
7
PARTAGER

Alors que les marchés ont largement chahuté le cours des valeurs boursières des constructeurs automobiles cette semaine, redoutant l’effet boomerang de la prime à la casse, nombre de pays font « machine arrière » sur l’arrêt des mesures … en sponsorisant à leur manière les achats de véhicule. Parmi eux : l’Espagne.

Le ministre espagnol de l’Industrie Miguel Sebastian a en effet annoncé en fin de semaine que la prime à la casse allait être prolongée en 2010. Rappelons que depuis juin dernier, ces mesures ont placé permis de placer sous perfusion le marché automobile espagnol.

« Le gouvernement a décidé de prolonger le plan 2000E, dans les conditions actuelles, jusqu’à la fin de l’année pour un montant de 40 millions d’euros, ce qui permettra de financer 80.000 véhicules de plus », a ainsi déclaré le ministre.


Le budget 2010 prévoit une enveloppe qui permettra de prolonger le plan l’année prochaine … mais ce montant serait annoncé une fois le budget approuvé par le Parlement. L’association nationale de fabricants d’automobiles Anfac a salué samedi cette décision prise « à un moment économique complexe », la qualifiant de « très positive ».


Précisons par ailleurs que durant la première semaine d’octobre, 15.342 voitures ont été immatriculé en Espagne, soit près du double du chiffre observé durant la même période de l’année passée, les particuliers anticipant juqu’alors l’arrêt de la prime à la casse.


Le marché automobile espagnol, dans le rouge depuis dix-huit mois, est repassé dans le vert en septembre. Le nombre d’ immatriculations de véhicules neufs a même bondi de 18 %, Renault devançant Citroën et Ford.


Début octobre, FACONAUTO  (l’Association des concessionnaires espagnols) a laissé entendre que 40.000 opérations rentrant dans le cadre du Plan 2000E pourraient rester en dehors du système par épuisement de fonds, provoquant des débuts de « panique« .

Les concessionnaires ont en effet reçu une circulaire du Ministère précisant que 80 % des fonds du Plan 2000E étaient d’ores et déjà épuisés. D’où la prolongation ?


A lire également :


Automobile : les marchés redoutent la fin de la prime à la casse

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz