Accueil 20 ans déjà 50 ans de la MINI : « Moi j’ai un piège à fille…

50 ans de la MINI : « Moi j’ai un piège à fille…

71
3
PARTAGER

…un piège tabou. Un joujou extra qui fait crac boum hu. Les filles en tombent à mes genoux ». A croire que Jacques Dutronc pensait à la MINI lorsqu’il a écrit les paroles de cette chanson devenue mythique dans sa discographie. En tout cas, aujourd’hui encore, la MINI reste une icône dans le cœur de ses fans.

 Durant ce long week-end de l’Ascension, se tenait à Silverstone, le désormais légendaire MINI-United Festival. Entendez par là le rassemblement des fans de la MINI du monde entier. Sous un soleil radieux, 25 000 fans de MINI venant de plus de 40 pays se retrouvaient en pélerinage sur la piste de Formule 1 de Silverstone. 10 000 modèles de MINI ont bravées la route en provenance la plupart d’Allemagne mais également des États-Unis, de Russie ou même d’Afrique. Venant ici pour exhiber leurs précieux modèles, ils étaient également ici pour fêter les 50 ans de ce mythe automobile.

 

Mis à part, la présentation des nouveaux modèles Mayfair et Camden, beaucoup de célébrités tournant autour de la MINI étaient présentes. Icône du style British et surtout inventeur de la Mini-jupe, Mary Quant, a révélé un secret inconnu du grand public : le mot « Mini-jupe » ne vient du fait de la hauteur si minuscule du vêtement mais surtout car celui provient de sa bien-aimée voiture dont elle a inspiré son nom.

 

De même, Olivia Harrison, veuve du brillantissime Georges Harrison du groupe des Beatles, a eu le privilège et l’honneur de recevoir la réinterprétation de la MINI de son défunt mari. D’ailleurs, elle a accepté en la proposant à une vente aux enchères dont les fons iront à la fondation créée par son mari en 1973, Material World Charitable Foundation. « George a été un grand fan de la MINI et il aurait été heureux de pouvoir avoir cette nouvelle version. Le fait que le 50ème anniversaire de la MINI bénéficieront également à notre fondation a fait une agréable ainsi que d’une sérieuse collaboration », a déclaré Olivia Harrison.

 

Beaucoup de modèles uniques étaient présents. Le designer britannique Paul Smith a présenté le nouveau modèle créé par lui-même, tandis que les voitures dessinées par David Bowie, Kate Moss, Missoni et le célèbre illustrateur et graphiste, Alan Aldridge ont également été exposés. Enfin, pour terminer, le fait le plus marquant a été la présence de Paul Weller surnommé « The Modfather », devenu maintenant un grand artiste solo. « Comme j’ai conduit la MINI toute ma vie, j’ai été ravi de pouvoir m’associer à l’occasion du 50ème anniversaire », a dit Weller. Un hommage rendu d’ailleurs par sa performance sur scène de Twisted Wheel de son album « That’s Entertainment ».

 

En tout cas, souhaitons et espérons que cette légende automobile continue à faire émouvoir ses fans et peut-être un 100ème anniversaire ?!

 196165196198196186196195196189

A lire également :
La Mini a 50 ans, deux séries spéciales pour l’occasion
Mini Georges Harrion : Ticket to ride
Katy Perry et The Blonds

 

 

 

 
 

 

 

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz