Accueil Général La Mini a 50 ans, deux séries spéciales pour l’occasion

La Mini a 50 ans, deux séries spéciales pour l’occasion

157
17
PARTAGER

Objet de mode par excellence, la Mini se doit de retenir l’attention de son public. La célébration de ses 50 ans, ou du moins de ceux du modèle d’origine, est une bonne occasion d’apparaître au meilleur de sa forme, et en l’absence de véritable nouveau modèle pour étendre la gamme, ce sont de nouvelles séries spéciales qui sont mises à contribution. Ça tombe bien, puisque la Mini a justement fondé une bonne partie de sa nouvelle image sur le concept de personnalisation.

Les deux séries spéciales présentent les deux visages de la Mini. La Mayfair, qui évoque l’une des appellations symboliques de la véritable Mini, joue la carte chic et bourgeois, et la Camden se fait plus moderne et sportive.

C’est en 1982 qu’apparaît la première Mini Mayfair, reprenant le nom d’un des quartiers les plus chics de Londres. La tradition se prolonge donc aujourd’hui avec cette édition spéciale, sur base de Cooper, qui arbore un mélange de marron et de blanc. La couleur « Hot Chocolate » est appliquée pour la première vois à la version 3 portes, et associée à d’inédites bandes « Toffy » sur le capot, liserées de blanc. Un blanc que l’on retrouve sur le toit et les nouvelles jantes 17″. Les rétroviseurs sont traités en rayures de noir et marron. Pour ceux qui n’apprécient que moyennement le marron, la carrosserie est proposée en blanc ou en noir plus classiques. A l’intérieur, on retrouvera les mêmes teintes, marron clair pour le cuir, avec passepoil blanc et surpiqûres turquoise. Cette dernière couleur se retrouve sur le logo Mayfair à l’extérieur.

La Camden n’évoque aucun ancien modèle de la gamme. Ce qui ne l’empêche pas d’utiliser elle aussi le nom d’un quartier de Londres, qui n’a pour sa part rien de bourgeois ou aristocratique. Camden est en effet un quartier au coeur duquel on trouvera un grand marché, mais c’est surtout un haut lieu Londonien des cultures punks, gothiques, hippies, etc… La Mini Camden se veux ainsi plus branchée, ce qui en vocabulaire Mini semble rimer avec sportive et techno. Basée sur la Cooper S, sa carrosserie blanc argenté présente des bandes argentées à effet sur les côtés du capot, dans le prolongement des feux, et l’effet de rayures estompées des rétroviseurs reprend également ces deux couleurs blanc, comme le pavillon, et argent, comme les bandes décoratives et les jantes 17″. On retrouve ces rayures sur la planche de bord, tandis que les reste des habillages prolonge l’ambiance noir et blanc.

Outre ses spécificités, la Camden reçoit deux équipements inédits : une installation HiFi signée Harman-Kardon, ainsi qu’une nouvelle fonction plus interactive qu’un traditionnel ordinateur de bord, baptisée Mission Control…

195230195233195245195248195254195257195260195266195275

Lire aussi : Mini George Harrison : ticket to ride

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz