Accueil Constructeurs chinois Salon de Shanghai: Hafei Simbo

Salon de Shanghai: Hafei Simbo

246
3
PARTAGER

Cela fait quelques années que le Chinois Hafei est dans la mouise. A Shanghai, il présentait la voiture du renouveau: un Simbo équipé… D’un pare-buffle et de longues portées jaunes! Ca fait envie, non? Non.

Pour rappel le Simbo est un Mitsubishi Dingo dont Hafei a racheté l’outillage.
Malgré un lifting en 2008, les ventes restent très confidentielles.

Il est motorisé par un 1,5l Mitsubishi 4G15S de 105ch.

Cette nouvelle version (qui n’a pas de nom officiel) reçoit de nombreuses chromes, un pare-buffle et ces deux longues portées sur lesquels je fais un blocage.
Est-ce une tentative de s’inspirer du tuning Français des 70s? A ce moment-là, où sont le volant en moumoute, les déflecteurs pour fenêtres, les catadioptres sur les portes et la fameuse bande blanche?

Prix: 69 800 yuans (environ 6 300€.)

Plus sérieusement, Hafei n’a pas la taille critique pour survivre. Les représentants de la firme passent leur temps à démentir les rumeurs… Et même à démentir leurs propres démentis!

Le plus probable est un discret arrêt définitif de la production avec une marque qui resterait néanmoins officiellement « toujours en activité ». Une pratique déjà répandue car pour des questions d’orgueil et de propagande, les Chinois refusent de parler de faillite pure et simple de constructeurs… Par contre, ils ne se gênent pas pour souligner les échecs de joint-ventures, qu’ils attribuent toujours au partenaire étranger.

Le Mitsubishi Dingo est né en 1998 et à l’intérieur du Simbo, le poids des ans est bien visible:

A lire également:
Hafei Simbo restylée

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz