Accueil Chrysler Chrysler et Fiat : frictions à propos de la dette

Chrysler et Fiat : frictions à propos de la dette

32
56
PARTAGER

Alors que l’accord final entre Chrysler et Fiat n’est pas encore définitivement gravé dans le marbre, les deux constructeurs ont déjà un important désaccord sur ses termes. En effet, Chrysler compte sur le soutient de Fiat pour la garantie de sa dette, mais Fiat ne l’entend pas de cette oreille.

Chrysler tente désespérément de convaincre les autorités comme le public de sa viabilité future, et semble faire porter l’essentiel de son effort sur l’accord avec Fiat, le but étant d’obtenir un nouveau prêt de 5 milliards permettant de tenir quelques mois supplémentaires… Ainsi, après avoir estimé que l’apport des coopérations avec Fiat était équivalent à un financement de 10 milliards de dollars, voici que Chrysler, par la voix de Bob Nardelli, déclare que Fiat assumera 35% des dettes que Chrysler a contractées auprès du gouvernement américain.

La réaction de Fiat à ces propos ne s’est pas fait attendre bien longtemps… Le constructeur transalpin a donc confirmé de façon officielle ce qui avait été convenu lors de la signature de l’accord préliminaire : Fiat n’apporte pas de cash et ne couvrira aucune des pertes actuelles ou futures de Chrysler

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz