Accueil F1 Gp d’angleterre F1 : Donington ou pas ?

Gp d’angleterre F1 : Donington ou pas ?

50
5
PARTAGER

Donington va t-il accueillir le grand prix de F1 dès cette année ? Annoncée en juillet dernier, la nouvelle est remise en question… car les finances de l’organisateur, dévoilée dans la presse, semble trop faibles.

La société Donington Ventures Leisure Limited a acquis les droits pour organiser le grand prix d’Angleterre de F1 à Donington, à partir de 2010, et ce pendant 10 ans. Simon Gillett et Lee Gill, à l’origine de ce deal, ont également acquis la gestion de la piste pour 150 ans…Mais en proie à des difficultés financières, la société affiche une perte de 12,4 millions de £ (14 millions d’euros) l’an dernier et des dettes de 66,7 millions de £ (76 millions d’euros) selon le Financial Mail. Simon Gillett essaie actuellement de lever des fonds pour financer le projet d’aménagement du circuit à hauteur de 100 millions de livres… voila pour la version officieuse. Mais Gillett affirme que le bilan 2008 n’est pas encore arrivé, et que le budget pour la refonte du circuit n’est lui pas bouclé. « Nous avons toujours dit que nous allions réveiller nos plans dans le premier trimestre de 2009. Nous le ferons en mars. Mais je suis étonné des chiffres qui circulent dans la presse, car le bilan comptable n’est toujours pas terminé… »

Bernie Ecclestone indique qu’il évaluera en septembre prochain la progression de Donington et qu‘il se tient prêt à ne plus inscrire de grand prix britannique au calendrier… Max Mosley a lui une version différente. En effet, Max Mosley, président de la FIA, s’est dit prêt à aider le Grand Prix de Grande Bretagne si jamais les travaux n’étaient pas terminé à temps à Donington Park. Le circuit nécessite de nombreux travaux de modernisation afin d’accueillir le F1. Les explications de Max Mosley sont assez étranges, et font référence (notamment) au grand prix de France.

« Nous avons un arrangement avec le FOM, qui nous permet d’avoir notre mot à dire lorsqu’il s’agit de supprimer un Grand prix traditionnel du calendrier, et nous ne laisserons pas le Grand Prix de Grande Bretagne disparaitre », explique Max Mosley. « Par traditionnel, nous entendons les 6 Grands Prix courus en 1950 : la Grande Bretagne, la France, l’Allemagne, l’Italie, Monaco et la Belgique.« 

Cela n’a pas empêché le Grand Prix de France, « grand prix traditionnel », d’être rayé du calendrier 2009. Max Mosley juge qu’il s’agit de la faute de la FFSA qui a décidé de ne plus l’inscrire au calendrier.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz