Accueil Actualités Entreprise Contrefaçon: le copieur d’autocars devra payer

Contrefaçon: le copieur d’autocars devra payer

159
0
PARTAGER

zonda_bus.jpg

Le tribunal de première instance de Pékin a condamné le constructeur de cars Zhongwei à payer 40 millions de yuans d’amendes. Il devra par ailleurs verser 21,16 millions de yuans à la victime, Neoplan, en réparation du préjudice financier. Enfin, il doit arrêter de produire son car Zonda A9 (ci-dessus), jugé trop proche du Neoplan Starliner (ci-après.)

Le Zonda A9 était exporté en Europe de l’est et en Asie du Sud-est, pour un prix équivalent au tiers du Neoplan Starliner.

La contrefaçon est un sport national en Chine. Néanmoins, le consommateur Chinois n’est pas dupe et il sait par exemple que la Byd F0 est un clone de Toyota Aygo. Même si cette dernière n’est pas vendue là-bas. Chez certain constructeur, c’est carrément un argument de vente. Lifan dit ainsi (grosso modo): « Notre 620 est calquée sur la BMW série 3, y compris au niveau de la sécurité. »

Les constructeurs osent rarement attaquer les constructeurs en Chine (par peur de la partialité de la justice Chinoise et des représailles éventuelles.) Dans le cas de la Chery Cowin (une Toledo produite sans l’accord de SEAT), cela s’est terminé par un accord à l’amiable et Chery s’est engagé à modifier son véhicule pour éliminer les traits litigieux. Par contre, concernant la Great Wall Peri, le tribunal a débouté Fiat.

En Chine, rien n’est laissé au hasard. Lors du dernier congrès du parti, il fut décidé que la copie était tolérée, car cela permet aux constructeurs de développer des véhicules à peu de frais et donc de grandir plus rapidement.

En faisant condamner lourdement un obscur constructeur d’autocars, Pékin veut avant envoyer un message. Quel message? A qui?
Le moins probable est un message adressé aux constructeurs Chinois du type: « Arrêtez de copier, sinon… »
Par contre, la piste de l’OMC est très probable: la Chine se montre implacable (en apparence) sur la contrefaçon, mais en échange l’organisation lâche la bride sur les lois protectionnistes Chinoises.

Neoplan_Starliner.jpg

Source:
Gasgoo

A lire également:

Chine/Pièces autos: l’OMC confirme la condamnation
Qui a dit copie?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz