Accueil Hydrogène L’hydrogène : un carburant d’avenir ?

L’hydrogène : un carburant d’avenir ?

67
39
PARTAGER

Hydrogene.jpg

Le magazine Le Point vient de publier le rapport remis en septembre dernier par Jean Syrota au ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur, et dont le sujet est l’avenir de la propulsion automobile. Outre la plupart des thèmes qui y sont développés, il y a le cas de l’hydrogène, bien souvent considéré comme l’avenir de l’automobile. Sur ce sujet précis, le rapport bat en brèche les choix des constructeurs automobiles

Le rapport affirme en fait que l’hydrogène n’a pas d’avenir dans le secteur automobile à moyen ou même à long terme, malgré les milliards dépensés depuis plusieurs années par de grands constructeurs pour développer soit le moteur à combustion interne d’hydrogène (BMW, Ford), soit la pile à combustible (Toyota, GM, Honda, Ford).

En effet, il commence par pointer du doigt les problèmes de distribution du carburant, en particulier sur les sujets de la sécurité et du coût des infrastructures. Autre problème de l’hydrogène, et en particulier de la pile à combustible : l’utilisation d’une forte quantité du métal précieux qu’est le platine. Dernier argument en défaveur de l’hydrogène, le coût du stockage dans le véhicule, environ 200 supplémentaires par kilo stocké, avec des contraintes sécuritaires carrément qualifiées d’insurmontables (il y a un peu plus d’un siècle, le principe même d’une automobile était insurmontable). Quant à l’aspect de la production d’hydrogène et du rendement final assez moyen, il n’est évoqué que très subrepticement…

Le rapport conclu en indiquant que l’hydrogène n’est pas en mesure d’être généralisé avant 2030, et même au-delà En revanche, dans ses autres chapitres, le rapport développe des arguments en faveur de l’amélioration des véhicules à moteur thermiques, qu’il s’agisse de l’amélioration des moteurs, de l’allègement, de l’amélioration de l’aérodynamique, utilisation du principe de Stop and Start, et met en avant les principes d’hybridation thermique / électrique ou de propulsion purement électrique.

Aucun mot en revanche sur le retour éventuel de la traction animale, malheureusement elle aussi fortement émettrice de gaz à effet de serre

Lire la totalité du rapport sur le site du magazine Le Point

Source : autoactu.com

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz