Accueil Ecologie Essai Smart MHD: Et le silence se fait

Essai Smart MHD: Et le silence se fait

2371
16
PARTAGER

smart_mhd_paris__10___R__solution_de_l____cran____.JPG

Doit-on encore présenter la Smart Fortwo? Probablement la voiture la plus urbaine de toutes les citadines par le gabarit, la petite puce des villes n’était déjà pas une grosse consommatrice en carburant. Histoire de réduire encore les passages chez nos chers (très chers!) « amis » les pompistes, Smart propose au catalogue désormais une version dite MHD, qui intègre la technologie Valéo « Stop & Start ». Avantages: zéro consommation et zéro émission quand la voiture ne roule pas au feu rouge ou dans un embouteillage. Pour la tester en conditions, nul besoin d’aller au bout du monde, nous n’avons pas quitté Paris.

smart_mhd_paris__33___R__solution_de_l____cran____.JPG

Le même système Valéo de la gamme « Start Stop » de Citroën

Micro Hybrid Drive pour MHD, voilà le badge écolo de Smart. Pas de moteur électrique, pas de batterie ou autre système complexe, mais simplement un alterno-démarreur avec un petit boitier électronique. En fait, un système semblable à celui adopté par Citröen, mais rien d’étonnant puisque les deux constructeurs se fournissent chez Valéo.

Nous avions pris l’année dernière le volant d’un modèle de pré-série dans les environs de Londres, l’espace d’un très court petit quart d’heure. Mais cette fois-ci, nous nous sommes baladés à travers Paris pendant plusieurs heures, le décor parfait pour tester ce genre de véhicule. Mais parlons un peu des détails de cette Smart MHD.

Des 5 motorisations disponibles au catalogue (61, 71, 84 et 98 ch Essence, 45 ch Diesel), le système « Stop & Start » a été accouplé au moteur 71 ch. Le système se compose donc d’un alterno-démarreur avec courroie, qui remplace et l’alternateur, et le démarreur. Pour contrôler les phases de coupure et de redémarrage, un calculateur est accolé au support de la batterie, batterie par ailleurs de plus grosse capacité et de conception particulière. La durée de vie de l’alterno-démarreur est annoncée pour à peu près 600 000 démarrages sans soucis (150 000 environ pour un démarreur classique).

smart_mhd_paris__24___R__solution_de_l____cran____.JPG

Le moteur se coupe en dessous des 8 km/h

Dans l’habitacle, évidemment aucun changement, si ce n’est l’apparition d’un bouton « eco » à proximité du sélecteur de vitesses pour mettre en marche le système, et d’un voyant qui vire au orange ou au vert pour signaler au conducteur si le système est prêt à fonctionner ou non. En effet, le « Stop & Start » n’est pas opérationnel dès le contact mis. Le moteur s’éteindra au feu rouge, seulement dès qu’il aura atteint sa température, au bout de quelques minutes. Après ce laps de temps, le voyant « eco » passe au vert, et dès lors vous goutez au silence à chaque arrêt. Notons qu’une sécurité interdit le « Stop & Start » de fonctionner quand la batterie est faible.

En pratique, sans même parler de gain de consommation et du « côté » vert de ce nouvel équipement, en termes de confort pour les oreilles, il faut reconnaitre que c’est assez déroutant. En effet, en phase de décélération, le moteur se met en veille dès que l’on passe en dessous des 8 km/h. Il se coupe en douceur, avec des vibrations à peine perceptible, rien donc de pénalisant pour le confort. C’est plutôt au redémarrage que les vibrations se font véritablement sentir. Et si au cours des premiers arrêts on se demandait si on allait supporter cela le reste de la journée, finalement on s’y accoutume très bien.

smart_mhd__2____.jpg

Tous les équipements de confort fonctionnent pendant les temps d’arrêt

Entre les deux, on a l’impression de se retrouver dans une autre dimension en attendant que le feu repasse au vert. Alors qu’on est dans la circulation, on a le sentiment de se sentir pendant quelques secondes dans un rôle d’observateur, mais pas vraiment d’acteur de la vie de la rue. On entend des bruits ambiants qui n’arrivent même pas jusqu’à nos oreilles habituellement, on regarde ce qui se passe autour de nous… et si l’autoradio n’est pas en fonctionnement, on entend celui de la voiture voisine. Bizarrement, le feu rouge deviendrait presque « déstressant ». Pendant ce temps « mort », tous les équipements de confort (ventilation de clim, autoradio…) ne cessent pas de fonctionner évidemment. Alors forcément, on se retrouve un peu dans la lune, et c’est un méchant coup de klaxon qui vous ramène à la réalité.

Le « Stop & Start » impose un certain rythme dans la conduite, qui n’est pas du tout désagréable, bien au contraire. Et si toutefois vous êtes le genre de conducteur dynamique qui bondit au vert, ne vous inquiétez pas, le temps de démarrage du moteur n’est pas handicapant. Tout simplement parce que c’est le lâcher de la pédale de frein qui commande le rapide redémarrage (350 ms), et non pas l’accélérateur. Ainsi, au moment où vous effleurez la pédale de droite, le moteur est déjà en route.

smart_mhd_paris__19___R__solution_de_l____cran____.JPG

Citadine idéale?

Pour revenir un peu sur le comportement de la voiture en ville, c’était la première fois que je prenais le volant d’une Smart dans Paris. Et j’avoue que conduire une Fortwo dans son véritable environnement, c’est amusant. Contrairement à d’autres compactes, ou berlines plus ou moins puissante, la petite Smart donne des sensations entre deux feux rouges, de 0 à 50 km/h (voire un tout tout petit peu plus).

La boite Getrag séquentielle (à 5 rapports) est certes un peu accrocheuse, mais finalement, les petits à-coups impriment une certaine cadence qui rend la conduite plaisante, quand on hausse un peu rythme. Son châssis un peu raide, est un régal pour se faufiler, tout à fait idéal pour déborder des véhicules en double file et s’affranchir de tous les pièges de la ville. N’ayons pas peur de le dire, la petite nerveuse Fortwo est vraiment une auto avec laquelle on peut prendre du plaisir, en ville. Elle a certes sur certains points le défaut de ses qualités, par rapport à sa taille, ou la rigidité de l’amortissement par exemple, mais cela ne semble pas entraver son succès.

smart_mhd_paris__30___R__solution_de_l____cran____.JPG

700 de bonus éco-pastille

Difficile de faire un vrai bilan concernant les économies de carburant, car aucun instrument de mesure ne nous permettait de chiffrer la consommation réelle, mais le gain est lui finalement très variable. A la base, la Fortwo 71 ch affiche une consommation allant de 4.0 l (extra-urbain) à 6.1 l (urbain), et Smart annonce une économie moyenne de 8% environ sur la base du chiffre de la conso mixte (4.7 l à 4.3 l avec la MHD), qui peut atteindre 15 % en cas de circulation très ralentie. Déjà que la puce n’est pas un gouffre, en ces temps de crise pétrolière, toute économie semble bonne à prendre.

Avec un rejet de 103 g de C02 par kilomètre, la Fortwo MHD profite à plein de la nouvelle mesure éco-pastille. Ainsi, il faut déduire 700 des tarifs catalogue. A noter qu’avec l’option « Stop & Start », la MHD 71 ch coûte 200 de plus, par rapport à la 71 ch normale. Déduction bonus éco-pastille faite, suivant les finitions, la Smart Fortwo MHD s’échange donc contre un chèque allant de 9 600 à 11 350 .

Quelques chiffres de notre modèle d’essai:

  • Moteur: 1.0 3 cylindres 71 ch
  • Couple maxi: 92 Nm à 4 500 tr/min
  • Transmission: aux roues arrière
  • Boite de vitesses: Getrag à 5 rapports, mode séquentiel
  • 0 à 100 km/h: 13.3 secondes
  • Conso mixte (100 km): 4.3 l
  • Réservoir: 33 litres de Super Sans Plomb
  • Poids à vide: 780 kg
  • éco-pastille: Bonus 700

Décors photos: Paris

La décoration « Vache » n’est pas disponible au catalogue

smart_mhd_paris (10) [Résolution de lsmart_mhd_paris (19) [Résolution de lsmart_mhd_paris (24) [Résolution de lsmart_mhd_paris (31) [Résolution de lsmart_mhd (2).jpgsmart_mhd_paris (27) [Résolution de lsmart_mhd_paris (33) [Résolution de lsmart_mhd_paris (8) [Résolution de l

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Essai Smart MHD: Et le silence se fait"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe Labédan
Invité

belle initiative… perso je trouve difficile de se passer du stop and start une fois que l’on y a gouté…
niveau conso, la Civic hybride a fait 5.4l /1OO en mixte lors de notre test, la Smart fait un beau résultat!

Gilles
Invité

Niveau conso et écologie la Smart MHD sera bientôt battue§ La nouvelle Daihatsu Cuore est déja capable de 104g de rejets et pourra prétendre à 1000 d’écobonus avec 99g de rejets en version Stop & Start. Evidement, ça sera une 5 portes, 4 places.

Lo
Invité

c’est vrai qu’elle fait fort cette Cuore (en tout cas au niveau des chiffres).
Mais la finalité d’une Smart n’est pas que la diminution des rejets 😉

J’ai vu que Smart à fait un prototype de CDI MHD ou les émission passent de 88g à 78G! Mais pourquoi ce n’est pas commercialisé?

arno
Invité

stop & start, un démarreur tout les 50 000 mil !

Scharley
Invité

question : le système S&S n’engendre-t-il pas des variations de température moteur(moteur chaud, je coupe : moteur froid; je redémarre : moteur chaud) qui risquent d’endommager prématurément le moteur?
Après 2min en arret au stop, le moteur aura refroidi et une accélération franche ne lui fera pas du bien, non?

idem pour la baterie, si les acessoires restent en marchent moteur coupé.

wpDiscuz