Accueil Berlines Better Place au Danemark : Renault et DONG

Better Place au Danemark : Renault et DONG

66
6
PARTAGER

Megane_electric_better_place.jpg
Better Place, le projet de réseau de vente de véhicules électriques et de location/recharge de batteries va donc simplanter également au Danemark. Après Israël, cest ce pays nordique qui accueillera le projet, avec encore une fois trois partenaires principaux, lEtat du Danemark, Renault-Nissan et celui qui nous est le plus inconnu, le fournisseur délectricité local DONG

Basé à Copenhague pour la phase dexpérimentation, le dispositif et ses bornes de recharges/échanges de batteries électriques (Lithium-ion de Nec/Nissan) sétendra par la suite à lensemble du territoire danois notamment grâce à lappui de DONG.

Ce fournisseur délectricité plus spécialisé dans la production à partir déoliennes en mer et sur terre (off et on shore) produit dailleurs 600 MW d’électricité par ce biais et admet volontiers quil a un surplus de production la nuit. La production globale délectricité du Danemark (au delà de DONG) provient pour 20% du parc éolien et à 80% de centrales à charbon. La mise en place de Better Place va a priori accélérer la réflexion sur une production plus « propre » de cette électricité.
Megane b place 2 megane b plac 3megane b place 4megane better place 1
Shai Agassi a lui défendu auprès des officiels danois que 2 millions de véhicules électriques connectés au réseau la nuit permettrait de stabiliser la production, et même de stocker de lélectricité qui pourrait être réinjectée en période de vents faibles par exemple (dans lhypothèse probable ou le parc éolien augmente dici 2011).

DONG voit aussi dun excellent il le développement du véhicule électrique, en loccurrence ces Méganes (probablement de troisième génération, assemblée dans une usine spécifique) qui viendrait consommer cette énergie de nuit, pendant les 8h où elles se rechargent.

DONG qui les utilisera aussi comme flotte dentreprise promet même douvrir le bal en en utilisant 100 dentre elles dès 2009 et rêverait quen 2020, 500 000 voitures soient électriques au Danemark.

Linvestissement de départ des trois partenaires privés (Better Place, Renault-Nissan et DONG) sera de 42 millions de dollars. Linvestissement va permettre de commencer à implanter les 150 stations déchanges de batteries et les beaucoup plus nombreuses de recharge simple.
Megane b place 2 megane b plac 3megane b place 4megane better place 1
Renault pour sa part sest engagé à ce que les Méganes soient disponibles en 2011 sur le marché danois, et a même promis détoffer la gamme (non pas par une Laguna électrique comme affirmé par certains de nos collègues étrangers, mais probablement par un Kangoo électrique et dautres modèles aujourdhui inconnus, mais certainement plus petits).

Les rumeurs les plus folles courent quant au prix de ces Méganes au Danemark, qui rappellons le seront exeptées de tout ou partie de taxes à l’achat (équivalent TVA). La plus folle mentionne un prix autour des 20 000 dollars (12 700 euros)…

Pour mémoire les Méganes électriques conçues par Renault-Nissan ont un peu moins de 200 km dautonomie et une vitesse de pointe de 110 km/h. Elles seront en vente en 2012 en France, mais sans dispositif Better Place pour linstant.

Sources: Treehugger, The Register

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Better Place au Danemark : Renault et DONG"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jurassix
Invité

Des français qui prenne de l’avance, et qui ne pleurent pas pare qu’ils n’ont pas d’aide publique.

Go renault, Go Bolloré, Go!

Pat
Invité

+1 pour Jurassix.

Sinon : « … et admet volontiers quil a un surplus de consommation la nuit. » Ne serait-ce pas plutôt l’inverse M. Rochefort ?

wizz
Invité
« Shai Agassi a lui défendu auprès des officiels danois que 2 millions de véhicules électriques connectés au réseau la nuit permettrait de stabiliser la production, et même de stocker de lélectricité qui pourrait être réinjectée en période de vents faibles par exemple (dans lhypothèse probable ou le parc éolien augmente dici 2011). » . Et que se passerait il si les voiture sont sur la route ET que le vent faiblisse??? L’hypothèse de réinjection d’électricité (comme dans l’Etat du Michigan si je ne me trompe pas) dans le réseau tombe à l’eau… . A mon avis, il faudrait pousser le raisonnement… Lire la suite >>
Pat
Invité

Wouahou Wiss, quel message !!!

Je pense que pour la France, il faudrait commencer dès aujourd’hui la construction de nouvelles centrales nucléaires de façon à :
– Remplacer les centrales vieillissantes
– Etre pret pour assurer l’après « centrales thermiques ».
– Etre capable de produire assez d’électricité pour d’une part couvrir la demande du futur parc automobiles français et exporter de l’electricité (qui va devenir très chere) aux voisins qui ne veulent pas de nucléaire chez eux.

wpDiscuz