Accueil Ecologie Renault Nissan et les voitures électriques

Renault Nissan et les voitures électriques

77
9
PARTAGER

c_ghson.jpgNous n’avons pas été les derniers à vous l’annoncer, c’est aujourd’hui officiel, il y a quelques minutes le groupe Renault Nissan par le biais de son président Carlos Ghosn a annoncé prendre en charge la construction des voitures électriques du projet Better Place. La cérémonie a eu lieu au Palais présidentiel d’Israël. En voici les premiers éléments :

Shai Agassi, l’industriel à l’origine du projet, a tout d’abord rappellé son cheminement pour aboutir à la mise en oeuvre de son projet innovant. L’Etat d’Israël en ressort comme un de ses principaux partenaires, tout comme Renault Nissan. Il a ainsi confié que le premier ministre Ehud Olmert lui avait confié la tâche de trouver les fonds de départ (entre 200 et 500 millions de dollars) et un constructeur qui le suivrait.

C’est désormais officiel et affirmé par Carlos Ghosn il y a quelques minutes, le groupe Renault Nissan investira pour sa part entre 150 et 300 millions de dollars. Les voitures de base seront des Laguna et des Mégane « saloon » sedan construites en Israël. Elle seront en vente non pas en 2010 mais probablement en 2011. Leurs caractéristiques selon le président de Renault Nissan : « Pas de bruit, pas de particules, pas de CO2. »

Elles auront une autonomie minimum de 100 km en mauvaises conditions de roulage, 180 km en conditions idéales avec un pack de batteries Lithium-ion. Connaissant le parcours moyen du citoyen israélien de 70 km/jour, elles sont donc idéales selon leur concepteur.
Le pack de batteries sera pourvu par NEC/Nissan, avec des stations de recharges dans tout le pays et taxes réduites du gouvernement israélien à l’achat du véhicule.

Carlos Ghosn a également rappelé que le premier prototype de voiture électrique avait été imaginé par Renault en 1930, puisque par la suite avaient été produites en série des Express, Clio et autres véhicules électriques.
Les caractéristiques de la Lagua et de la Mégane électriques seront un 0 à 100 km/h en 13 secondes comme une Laguna récente selon Carlos Ghosn et une vitesse de pointe de 110 km/h (vitesse maximum autorisée en Israël). Elles auront le confort et la sécurité d’une Renault /Nissan classique. L’achat et maintenance seront regroupés en un, et la production de masse permettra que leur prix soit le même prix qu’une Laguna classique (autour de 25 000 euros). Mais elles reviendront moins chères sur la durée de vie de la voiture qu’une voiture essence classique selon le président de Renault.

Ehud Olmert a conclu sur l’énergie nécessaire à ce projet, l’électricité, en s’adressant à Carlos Ghosn et à l’ambassadeur de France, en souhaitant travailler avec la France sur les solutions de production d’électricité plus « propres » et aux recherches indispensables à entamer en matière de batteries.
Et pour toutes les questions que cela soulève sur les recherches dans ce domaine de Renault, Carlos Ghosn a précisé que son groupe travaille actuellement sur les hybrides, les voitures à pac et véhicules électriques. Plus d’infos, d’analyses et de réactions dans la journée.

Source : Better Place

Lire également:

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Renault Nissan et les voitures électriques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Francois Tessier
Invité

Bravo Simon pour la réactivité et la qualité du contenu !
😉

MOI
Invité

Francois Tessier +1

Doudou
Invité

Nickel. Et du boulot pour Areva a venir…

CDA
Invité

Merci pour ce retour!

Sinon, au cas où, « voitures à pac » = pile à combustible.

Fab
Invité

« Carlos Ghosn a également rappelé que le premier prototype de voiture électrique avait été imaginé par Renault en 1930 » signifie que Renault s’est mis à la voiture electrique en 1930 (et non pas qu’il est le créateur du 1er proto) Pour rappel,une des 1ere voitures electriques, la « jamais contente » en 1899 (et oui…) qui a roulé à 105 kms… (combien de temps ???) http://www.cawa.fr/la-jamais-contente-article00285.html

wpDiscuz