Accueil Berlines Brève rencontre: Fiat Tipo

Brève rencontre: Fiat Tipo

378
24
PARTAGER

Fiat_tipo.jpgD’après la publicité la Fiat Tipo devait être « née pour marquer son temps. » Cette berline moyenne avait trois concurrentes: la Golf, la Golf et la Golf. En dépit d’une ligne originale pour l’époque, elle fut balayée par le best-seller de VW et n’a donc pas marqué grand monde.

Fiat_Tipo_1.jpgDans les années 80, la Uno est la deuxième voiture la plus vendue en Europe, derrière la Golf. Fiat souhaitait logiquement rééditer ce succès avec une berline moyenne inférieure, remplaçante de la Ritmo. Idea signe une ligne controversée (au moins, elle ne laisse pas indifférent), surtout vue de 3/4 arrière. Elle sort en janvier 1988.

Fiat_tipo_2.jpgFiat utilise ses armes habituelles. La poussive 1,1l 55ch n’ayant pas franchi les Alpes, la gamme débute avec une 1,4l 70ch à 62 500frs (à comparer aux 76 450frs d’une Golf 75ch.) Spacieuse, elle est élue voiture de l’année 1989 malgré ses défauts (poids, motricité, affichage digital illisible…)

Fiat_Tipo3.jpgOutre une image déplorable, le point noir de la Tipo fut l’évolution. La 2,0l 16V 145ch se fera attendre jusqu’en 1991, année du relifting. Quant aux versions 3 portes, elles n’arriveront qu’en 1993. De plus, ses lignes tendues sont vite démodées à l’heure du bio-design.

Fiat_Tipo_4.jpgLa Tipo rasera les murs jusqu’en septembre 1995, lorsque les Bravo/Brava débarquent. Le changement de nom trahit l’échec de la Tipo.
A noter qu’elle fut un succès au Brésil (où elle fut produite jusqu’en 1997) et que sa plateforme fut utilisée pour les Alfa 145/146, les Fiat Coupé, Tempra, Tempra S.W., etc.

Fiat_Tipo_5.jpg

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Brève rencontre: Fiat Tipo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Guy
Invité

@Joest : Cette berline moyenne avait trois concurrentes: la Golf, la Golf et la Golf.

HIHIHIHAHAHAHAHHOAHOHOHOHOHOHOHO !!!!!

Guy
Invité

Ah oui, et on dit « numérique », pas digital. Digital c’est ce qui te sert de doigt.

superstar
Invité

Fiat et les compactes. Aussi forts que chez Citroën, ils essaient toujours de trouver LE truc qui fait qu’on les reconnaitra sans problèmes.

Axel
Invité

La Tipo DGT aurait du sappeller Digital » Non elle aurait dû s’appeler Digit, c’est cette appelation qui avait été déposé par Citroen.
Et puis quelle manie de ne parler de voitures que pour en dire du mal sans une once d’objectivité. Laisser penser que cette voiture a été un échec est parfaitement idiot. Elle a quand même atteint 2,2 millions d’exemplaires en faim de carrière et les objectifs étaient largement dépassé dès se première année de carrière.
« Cette berline moyenne avait trois concurrentes: la Golf, la Golf et la Golf » Encore un de vos raccourcis débile M. Ouaknine.

wpDiscuz