Accueil Bio-carburants La contrebande aide à l’essor du Biogaz en Suède

La contrebande aide à l’essor du Biogaz en Suède

233
6
PARTAGER

saisies_alcool_douanes.jpgLa Suède est un des pays au monde à avoir la législation la plus dure pour lutter contre l’alcool. La vente d’alcool est un monople de l’état comme celui du tabac en France et les prix pratiqués sont prohibitifs. A chaque sortie du pays, il est difficile de ne pas se laisser tenter à ramener quelques bouteilles. L’année dernière les douaniers suèdois ont saisi plus de 700000 litres d’alcool importés illégalement.

 

Le biogaz est lénergie renouvelable issue de la fermentation des déchets organiques. Dans les marais ou l’eau est stagnante les feuilles et autres déchets s’accumulent au fond et se décomposent. Relachant au passage du méthane qui se retrouve emprisonné et qui peut s’enflammer simplement en agitant le fond de l’eau avec un baton.  Ce sont les « feux follets » des légendes qui étaient constatés près des cimetieres ou dans les marais.

Quand des déchets organiques se décomposent, ils dégagent un gaz appelé biométhane. De plus en plus de villes choississent des décharges à ciel ouvert pour faire pourrir les végétaux récupérés (herbe tondue, bois et arbustes coupés…) qui deviendront de l’engrais en quelques semaines. En mélangeant du biométhane avec de l’alcool on obtient du biogaz.

Tout ce qui est saisi par les douanes suèdoises est envoyé à 200 km au sud est de Stockholm dans la ville de Linkoping, devenue capitale du Biogaz. La société Svensk Biogas s’est spécialisée dans la récupération de déchets orgnaiques qu’elle fait fermenter avant d’y ajouter de l’alcool. biogaz à partir de déchets organiques et d’alcool.

Des voitures roulent au biogaz mais aussi plus de 1000 bus et camions et même un train. Des bouteilles de gaz sont aussi déjà disponibles pour les particuliers pour chaudières ou cuisinières mais aussi pour les entreprises avec par exemple des générateurs de secours ou des engins de manutention.

En Suède c’est déjà plus de 25% des véhicules qui roulent avec une énérgie alternative alros que la moyenne européene se situe à 6%. Depuis 2002, le nombre de stations délivrant du Biogaz ont triplé.

Aux Etats Unis des fermes ont déjà investi dans des centres de traitements qui récuperent les excréments des animaux et les stockent pour fermentation dans de grandes cuves. Ce sytème alimente déjà des centrales éléctriques. En investissant dans de tels complexes, les grands groupes industriels récupèrent des « crédits carbone ».

Les responsables suèdois sont très fiers de leur filiale Biogaz car les déchets organiques ne coûtent rien à produire contrairement aux biocarburants

           

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "La contrebande aide à l’essor du Biogaz en Suède"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Olivier
Invité

pendant ce temps les surplus de production de vin sont distillés chez nous…
J’ailemais ces initiatives en France

Hilios
Invité

Sont forts ces suédois ! Halte au gaspillage !!!

mapaulo
Invité

@Albin Le Guyader

OK, mais à part en Iran ou l’on trouve souvent des bouteilles de gaz ds le coffre, je ne vois pas bien l’intérêt en Europe…

Math
Invité

En tout cas, meme si cette technique est dificilement applicable en France, on devrait quand même penser à prendre quelques exemples sur les pays nordiques car ils sont vraiment en avance sur nous…

Math
Invité

Sympa e coup de la récupération des restes d’animaux des abatoirs…

wpDiscuz