Accueil Brève rencontre Brève rencontre: Ssangyong dans la course

Brève rencontre: Ssangyong dans la course

265
3
PARTAGER

SportsCars_1996_SSangyong.jpgAu milieu des années 90, des chobol (conglomérats Coréens) quasi-inconnus débarquent en Europe, alors qu’une décennie plus tôt, ils ne produisaient même pas de voitures! D’aucuns prédisaient un raz-de-marée, fatal aux constructeurs occidentaux.

Ssangyong_chairman.jpgPrenez Ssangyong par exemple. Il est venu à l’automobile en s’offrant les Jeep sous licence de Dong-A-Motor (1986) et Panther (1987.) Il devient sérieux en 1991 lorsqu’il signe un accord de partenariat avec Mercedes. Et en 1997, il sort sa première berline, la Chairman.

WR_Gachot.jpgEn septembre 1996, Bertrand Gachot débarque aux 1000km du Mans avec Emmanuel Clerico et une WR LM 94 à moteur Ssangyong (en fait, un 4 cylindres turbo Mercedes rebadgé.) 4e de la course, le tandem sera malheureux aux 24h du Mans 1997: non-qualifié.

musso_dakar.jpgNavigateur de Didier Auriol et Patrick Bernardini, Bernard Occelli monte un team Ssangyong officiel pour le Dakar-Dakar 1997, avec Solution F. Patrick Tambay/Bernard Occelli et Jérome Rivière/Tiziano Siviero forment les équipages. Les médias s’y intéressent, néanmoins, les voitures renonceront rapidement. Ssangyong n’avait pas signé pour le reste du championnat et la structure d’être dissoute.

Ssangyong_Solo_Lemans.jpgAu salon de Séoul, Ssangyong présente la WR de Gachot, rebaptisée « Ssangyong Solo Leman » (sic.) Objectif: Le Mans 1998. Hélas, en août, c’est la crise asiatique. En 1998, Daewoo le rachète, avant de se faire gober par GM. Game over.

Ssangyong_lemans1.jpg

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Brève rencontre: Ssangyong dans la course"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bikinours
Invité

« Au salon de Séoul, Ssangyong présente la WM de Gachot, rebaptisée Ssangyong Solo Leman (sic.) Objectif: Le Mans 2007. Hélas, en août, cest la crise asiatique. En 1998, Daewoo le rachète, avant de se faire gober par GM. Game over. »

Ca serait pas plutot Le Mans 1997 l’objectif ? 🙂

Sinon bon article intéressant, je ne savais pas que Ssangyong avait fait « autant » de courses!

Hilios
Invité

J’ai lu ya pas si longtemps que SAIC avait des parts dans SSangyong. Que certaines berlines de SAIC arriverait en Europe badgées par la marque coréenne !

Frederic Papkoff
Admin

Daewoo s’est débarassé de Ssangyong dès l’année 2000 en raison de ses problèmes financiers. Redevenu indépendant, Ssangyong a été sauvé en 2004 par le constructeur Chinois SAIC (Shanghai Automotive Industry Corporation) qui y prend une participation de 51%.

wpDiscuz