Accueil Nostalgie Bullitt, le making of

Bullitt, le making of

83
8
PARTAGER

bullitt_makingof.jpg

Une pépite de plus sur un des héros récurrents du blog auto: le making of Bullitt. Ce film essentiel propose la seule alternative crédible à James Bond en terme de modèle à émuler pour les hommes, à savoir le lieutenant Frank Bullitt, ou comment porter un col roulé (le truc: ajouter un holster), comment parler aux femmes en se contentant de trois mots par heure, et, surtout, comment faire fumer les pneus en marche arrière avec style. Evidemment, ça aide d’être Steve McQueen. Et d’aller chercher son journal et sa bouteille de lait en Mustang Fastback GT 390.

Cette petite séquence sur fond du bop tendu qui constitue la bande originale du film montre les protagonistes du film au travail, sourcils froncés, lunettes de soleil vissées sur le nez, entre circuit et plateau, des voitures caméras et des voitures actrices. Et McQueen qui parle avec les mains comme un pilote de chasse qui raconterait un duel, avant de prendre le volant de la Mustang verte avec chewing gum et cigarette aux lèvres.
On y voit aussi le prince du costard Robert Vaughn et la belle Jacqueline Bisset qui traverse le film au volant d’une Porsche 356.
Une piqûre de rappel toujours bienvenue en attendant que Ford en remette une couche avec la Mustang Bullitt 2008, qui m’a fait retrouver le DVD dans la pile pour une énième, mais sûrement pas ultime, séance.
Et tant qu’on y est, la vidéo de Sheryl Crow qui se paye un tour dans les rues de San Francisco avec Dale Earnhardt Jr. dans le rôle du méchant, sous prétexte de chanson à la gloire du héros taciturne. La poursuite la plus célèbre de l’histoire d’Hollywood, elle, se trouve dans cette note, elle aussi à la gloire du grand Steve.

Via Jalopnik

Lire également:
Steve McQueen

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Bullitt, le making of"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
shelby
Invité

Bravo !! Un vrai bonheur….

panama
Invité

Qui pense comme moi que les 356 restent décidément à ce jour les plus désirables des Porsches ?

mike
Invité

je n avais jamais vu ce petit bout de film,merci pierre-laurent,tres agreable et que de bon souvenir.malheureusement,la nouvelle Bullit n as rien a voir avec la ligne de l ancienne.ils l ont faits avec la GT,ce nestpas parce que une mustang est verte que c est une Bullit.dommage mike Qc

oops
Invité

tiens j’ai eu l’occasion d’en essayer une de ces bagnoles ^^
très très bizarre comme conduite: au volant on se dit que c’est limité aux grandes routes bien droites américaines parce que… comment dire: le sérré c’est pas son truc

la boite évidement m’a bien rendu triste, moi qui vient de la moto et ne peut pas vivre sans!

sinon, mis à part ça: quelle classe ce Steve Mc Queen!

Hilios
Invité

Franchement, l’un des plus beaux articles du blog. Dieu sauve FOrd, les Mustangs & surtout la mémoire de MacQueen…

Même les méchants dans ce film, ils avaient la classe. God Save the Queen MacQueen 😉

wpDiscuz